Accueil Forum Inscription/connexion

Barrière
par Louis


Un sédatif puissant apaisait le patient La douleur s'éloignait, ses joues un peu creusées. Le médecin voyait du savoir la frontière, Chirurgie et remèdes : péroraison usée. Bavardage à l'accent badin, réconfortant. Une aménité discrète, des propos bien futiles ? Ils savaient la rue borgne, impasse sans issue. Son teint pâle, l'éclat du regard se défile. Le ténu goutte à goutte perlait en hésitant. Le flacon vide, sec, chatoyant, se retire. Dans les yeux qui se gèlent on devine une flamme. Quelle ombre se dévoile en fermant la porte ?



Poème posté le 20/11/12


 Poète
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.