Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / DECLARATION / Testostérone et abrutis de soirée.

Thème du mois / Tous les thèmes / DECLARATION / Testostérone et abrutis de soirée.

Thème du mois / Tous les thèmes / DECLARATION / Testostérone et abrutis de soirée.

Testostérone et abrutis de soirée.
par Zitoun


J'me tiens tranquille assis au bar du musée Quand un imbécile assoiffé de brutalité vient me chauffer! j'laisse parler je regarde autour de moi j'suis pas trop rassuré et puis là, seulement à quelques pas, je la vois... Petite chatte aux amendes vertes opale lassive, s'amuse du rapport bestial que m'impose l'autr'espèce d'animal! J'aurais pu partir loin d'ici mais son déhanché sexy m'empêche de fuir, on m'insulte moi j'lui souris je l'ausculte et j'en transpire... j'suis un peu moins tranquille au bar du musée et c' bouffon qui lâche pas l'affaire il a l'air déterminé il dit qu'il va me la mettre, ma séance promise mais moi j'suis déjà dessous la p'tite jupe grise qui danse pour moi c'est sur ça se voit... à moins que ce ne soit pour le barman? Il la lâche pas des yeux et s'la joue en mode charme! Là j'aurais pu partir, m'éclipser mais ses cuisses rondes et bronzées m'empêchent de fuir je n'pense qu'à les toucher rien qu'à l'idée j'en transpire... Là ça y est, je suis vénère au bar du musée! et ce fou furieux qui dit qu'il va me choper dans une heure au plus tard en sortant du troquet mais moi j'me fou d'ce con je ne vois que cette poitrine qui me squatte le citron alors je sors la frime! j' lui montre que j'ai pas peur de l'autr'oiseau de malheur je manque pas de lui lancer des regards de guépard! c'est moi ta bête sauvage rencard' moi tu vas voir!! J'pouvais encore partir loin mais ses p'tits sourires en coins m'empêchent de fuir ça sent trop le plan coquin! j'y pense et j'en transpire!!... Une heure, c'est vite passé! j'suis assis sur le trottoir J'ai des côtes de pétées et un oeil au beurre noir. j'veux qu'une consolation, voir ma petite déesse sortir du troxon agitant ses p'tites fesses en criant:" quel goujat pourquoi a-t-il fait cela? viens vite on va chez moi je vais te soigner tout ça..." mais elle passe devant moi avec le barman au bras! que j'sois ko par terre ça n'l'inquiète même pas! Là, c'est vrai, il fallait partir mais son petit-arrière train m'empêche de fuir j'peux la suivre jusqu'au matin! j'en suis ivre, j'en transpire!! alors je la joue franco j'ai envie de clarifier j'lui dit que toute la nuit j'ai fait que d'la reluquer! Que seule son odeur arrivait jusqu'à moi qu'elle est la reine des fleurs patati patata... Que j'ai remarqué que je lui faisait d'l'effet je lui aurait parlé sans l'aut' face d'allumé! que j'étais venu tranquille au bar du musée et Qu'elle m'a mis le feu au moins pour des années! alors elle marque un temps et m' dis de l'écouter: J'aurais pu partir avec toi, admettons... mais moi les sauvageons me font fuir... en plus j'vais te dire: c'est vrai t'es mignon mais j'aime pas les mecs qui transpirent... ________________



Poème posté le 14/12/12


 Poète
Zitoun



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.