Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Lecture
Poésie libre / Lecture
Poésie libre / Lecture

Lecture
par Martial


Grand silence. La salle était pleine De toutes les personnes Qui avaient promis de venir Et n'étaient point là. La voix du poète s'éleva Libre et claire Comme celle du prophète Au milieu du désert. Petit livre N'ayez pas peur, Madame La poésie n'a jamais tué personne, Feuilletez au moins ce petit livre. Vous y verrez des mots d'amour, Des mots de joie et de mélancolie aussi. Vous y verrez la vie Autant que dans vos gentils romans, Mais avec davantage de couleurs Et de musique. Madame, je vous en prie, Achetez moi ce petit livre, Moi aussi, j'ai besoin de manger. Le soleil s'est couché Le soleil s'est couché sans que j'y prenne garde. Il m'a laissé des traînées de rouge et de bleu Au dessus de l'océan recueilli Pour qu'enfin, je lève les yeux Et je vous bénisse, mon Dieu. Mer, ma sœur Mer, ma sœur Mer, ma mère, mon épouse Ou simplement ma mie Mer, mon indispensable Et ma vie, Mer, ma fidèle, Mer, ma consolatrice, Mon bonheur de vivre, Tu es la seule En qui je voudrais me perdre. Et pourtant, je t'ai abandonné. J'ai voulu oublier le large, tes tempêtes, Tes couchers de soleil à l'autre bout du monde Tes nuits solitaires et rêveuses, Mes déchirures et mes peurs, Pour le confort insipide d'une vie familiale Et d'un boulot de bureaucrate. Mer dont je ne connais plus Que la vue de ma fenêtre Ou les longues ballades sur la plage, Mer, je t'en prie, pardonne-moi. Mer, je le jure, je te rejoindrai. J'ai demandé. On me l'a promis, Mes cendres te seront offertes.



Poème posté le 21/05/17


 Poète
Martial



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.