Accueil

Crème fouettée
par Jim


Ne souhaiterais-tu, mon amour, O toi ! Ma belle cuisinière ! Avant que ne soit mise au four Ta préparation forestière, Que parmi tous ces mets charmants Qui me chatouillent les papilles, Laisser loisir à ton amant D’un peu surprendre en toi la fille, Et bien que soit toujours bien mise La table de ta fantaisie, Que d’une audace, friandise, Ta fine bouche soit saisie D’une saveur sans ail ni beurre, En déposant la crème ailleurs.

Tout est dans la... faune à sillons.

Poème posté le 02/03/13


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.