Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Le petit bout de la lorgnette
Poésie libre / Le petit bout de la lorgnette
Poésie libre / Le petit bout de la lorgnette

Le petit bout de la lorgnette
par Arcane

Highslide JS
par Arcane

Dégradé dans les cieux saisi par mon appareil merveilleux ! mystère de la lumière


Par un soir de frimas, je me trouvais bien lasse A contempler encor ce beau ciel hivernal, Je songeais à l'aube des temps où la clarté vivace Explosa du néant, de manière si brutale. C’est, l’avouerai-je ici une de mes manies Quand je trouve la vie quelque peu prosaïque Espérant échapper à la neurasthénie, Je me lance d’un bond dans la métaphysique. L’interrogation vint sur les motivations Extravagantes chez un DIEU solitaire Doté nous a t-on dit, d’une situation Unique en vérité à créer l’Univers. Voulait-il se prouver qu’il en était capable ? Cet être parfait se sentait-il incomplet ? La perfection devint l’objectif ineffable … Ne cherchons pas trop loin. Il a dit : « ça me plaît ! » Dorénavant j’aurai un environnement Allant et venant, sans gêne j’évoluerai Plutôt que demeurer en Moi stupidement Ainsi que je le fais depuis l’Eternité. » Sitôt dit, sitôt fait. Et Dieu créa l’espace. Puis, sans perdre un moment il inventa le temps Dont il avait besoin pour pouvoir mettre en place L’Univers tout entier errant sous le firmament Il fallait bien qu’un jour au monde je prouvasse Que j’étais créateur, maître de l’empyrée ! Tant que j’existais en cet Absolu fadasse, Je me demande bien qui m’aurait adoré ! Donc je devins potier pétrissant à la main L’argile divin qui, sans tarder se fit homme. Femme, je lui offris moi le bon souverain Un céleste verger pour croquer la pomme. Immense quiétude et Innocence furent Mon Adam et Eve je les ai baptisé. De travailler encor , Dieu ! je n’en n’avais cure Et fit leur seul but, d'Être et de m’adorer. En cela les choses à la légère se compliquent, A se questionner leur vinrent moultes idées A quoi cela nous sert de demeurer uniques Si nous ne pouvons pas en amour proliférer ? Grand branle bas, cris et fracas du tonnerre, Dieu le Père en objurgations se répandit Et envoya, gardant bien la clé du mystère Ses nobles créatures hors du Paradis...

qui suis-je , Où courge ?<br />
<br />
:) d'Arcane


Poème posté le 07/06/17


 Poète ,
 Illustrateur
Arcane



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.