Accueil

L'œil catin
par Raphael


Pendu à même la rocaille suspendue le pot de cœurs sanglants au pilori au mitan de l'abat-jour à contre-jour les lanternes chinoises se balancent se rencontrent et leurs ombres en nombre d'ombres chinoises se regardent se toisent en biais sur l'aire grivoise en nombre croissant d'un croissant de lune d'une lumière en coin sur le film cristallin de l'œil catin Pendu le pantin squelettique profère des obscénités décadentes aux obsèques ténébreuses de la veuve anémique fantoche en breloque à l'œil de cyclope broche en diamants sulfureux sur la place publique vestige de la brocante diamantaire usurière vestimentaire sous la dentelle de lin en guise de couvre-chef se meurt Sous l'œil globulaire de la catin en patin les tisserands prolifèrent en nombres impaires en nombres éphémères et de sous la tabatière sous le chapiteau du cirque siamois des férus pendus la tête en bas pendent la crémaillère suspendus à la crémaillère.



Poème posté le 05/03/13


 Poète
Raphael



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.