Accueil
Poésie libre / Symphonie martiale
              
Poésie libre / Symphonie martiale
         
Poésie libre / Symphonie martiale

Symphonie martiale
par Claudel


(Musique de Claudel) La blonde trompette sonore Annonce une grande bataille ; La courageuse harpe d’or Lance une première mitraille. La flûte trille des tourments À l’ennemi outre mesure Et protège sa pâle armure Des foudroyants canons fumants. Les cordes vibrent leurs querelles Au rythme des preux combattants Et arpègent les assaillants Jusqu’au fond des noires ruelles. Là, un big-bang assourdissant Est martelé par les timbales ; Loin derrière un bruit inquiétant, Annonce l’entrée des cymbales. Les bassons grondent leur colère Affolant les troupiers fuyants Et les cors sortent leur galère Pour museler tous survivants. Le grand orchestre, fou de rage, Crache des sons de tragédie Et le chef de la symphonie Marque le final du carnage. La cloche met fin aux discordes Appuyant l'aide d'un hautbois ; Un dolce, provenant des cordes, Annonce la fin des combats. Seule, une trompette en sourdine Sanglote la chevalerie Qui a pris part à la tuerie Craignant la disgrâce divine.

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / juin 2017

Poème posté le 12/06/17


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.