Accueil

Photo
par Evemarie


Eh petit ! T'es fragile Et ton visage Une opaline, On dirait une ciselure Un truc abstrait L'angle parfait du menton Sur ta main refermée. Eh petit ! Et si ton visage N'était pas ce qu'il est ? Es-tu beau parce que triste Ou triste parce que beau ? Comment fais tu pour être triste quand tu souris ? Eh petit ! Des cheveux jusqu'aux yeux Et les yeux perdus, dans le vague. Ecrire un visage avec des mots Petit, c'est presque idiot Mais le tien ! C'est pas possible C'est ce que j'aurai voulu faire Mais les mots çà s'arrête d'eux même Quand ils sont impuissants Sur la photo Il est assis et regarde devant lui Peut-être aussi au fond de lui Mais alors il est où ? Ici ou ailleurs ? Il a vingt ans comme personne ne les aura Sur sa peau dans ses cheveux Profil pur et neuf Pas un faux pli Profil offert à la lumière Pourquoi on voit pas des beaux mecs comme lui dans les journaux, à la télé ? Eh petit, Tu t'reconnais sur le papier ? Tu s'ras bien obligé de voir comme t'es beau ! T'as un profil de penseur Comme un dieu grec A voir ta gueule dans les journaux Tu pourras plus dire : C'est pas vrai, dis petit J'avais jamais pensé à toi comme à un homme T'étais un pote un peu mon gosse. De les voir tous les jours On voit plus comme les gens sont beaux Il a fallu que je m'arrête sur ta photo J'voulais juste que les gens te connaissent Des fois qu'il y ai quelqu'un qui te cherche N'importe qui, même quelqu'un qui ne te connait pas Personne ne sait que t'es là, dans le journal, c'est tout.



Poème posté le 25/03/13


 Poète
Evemarie



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.