Accueil
Poésie libre / Le gris d'une prière
Poésie libre / Le gris d'une prière
Poésie libre / Le gris d'une prière

Le gris d'une prière
par Fregat


Je suis la parole muette Vivant d’éclairs et d’émotions, La cendre versée d’une dette Sur les débris d’une passion. Je suis l’esquif dans l’inquiétude D’un océan sans horizon, Si harassé de solitude, D’exil forcé et d’abandon. Je suis vagabond dans les rues De ma propre vie sans pitance, Sur des jours à l’azur rompu Fautif, je traîne ma souffrance. Je suis l’ombre foulant ses torts D’un trou noir qu’a fui ta lumière, Un astre aride, presque mort, Fondu dans le gris des prières. Pourtant j’avance car je suis, En des lieux couverts de chardons, Dans un pays triste, celui Qui veut mériter ton pardon.



Poème posté le 19/06/17


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.