Accueil
Poésie libre / Le sauna
Poésie libre / Le sauna
Poésie libre / Le sauna

Le sauna
par Claudel


Une chaleur bleue chauffe et gêne mon repos; Je me sens tels des œufs cuits durs dans leurs coquilles. Ah, une goutte d'eau ruisselle dans mon dos Comme une boule en feu sur une allée de quilles. Que fais-je en cet enfer de sueurs bleues et chaudes ? Une senteur brûlante envahit mes narines: D'inertes corps humains aux immenses poitrines Sont allongés cois et nus comme des perchaudes. Une grosse Finnoise à l’allure sournoise Me regarde d'un œil et d'un léger soupir Me laissant tout penaud et niais comme un sir. Évitant qu'on se croise et faisant la gerboise, Je zyeute ultimement, ce four, cette fournaise; Enfin, bref... je m'apprête à filer à l'anglaise.

<br />
Tous droits réservés © Claude Lachapelle / juin 2017


Poème posté le 20/06/17


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.