Accueil
Poésie libre / Fils aîné de l'océan
Poésie libre / Fils aîné de l'océan
Poésie libre / Fils aîné de l'océan

Fils aîné de l'océan
par Fregat


Dans la matrice du poème Je réinvente tes silences, Ton cœur égal, tous ces emblèmes Qui sont en moi comme en latence. L’eau du port départ vers le Monde… Ton oriflamme sur le mat… Ta foi glorieuse et vagabonde Essaimant sous tous les climats… J’entends ces voix dessous les cendres De longs voyages et d’idéaux Ô Portugal, quand entreprendre Était pour toi le maître mot. Sous les draps froids d’un trop grand lit, Dans une aurore migraineuse, Tu te réveilles aujourd’hui L’âme maussade et cafardeuse… Fuis l’ombre pâle de l’oubli Où s’invalide ton baptême, Secoue les restes de ta Nuit, Relève-toi, ce matin même ! Hisse à nouveau, blanche et légère, Ta voile et tend tous tes haubans ! Car tu es né pour la lumière Toi, Fils Aîné de l’Océan.

En ces temps de deuil pour lui, un petit hommage au Portugal, terre qui m'a vu naître.

Poème posté le 21/06/17


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.