Accueil
Poésie libre / Le plus étrange des oiseaux
Poésie libre / Le plus étrange des oiseaux
Poésie libre / Le plus étrange des oiseaux

Le plus étrange des oiseaux
par Fregat


Dans la drue jungle balnéaire, Enfoncé dans le sable chaud, Un parasol se désespère Qui rêve de large et de haut. Malicieux, gonflant ses baleines, Le vent d’Ouest entend ce tourment, Soudain l’arrache, quelle aubaine, Au bruit de la foule des gens. Le voilà libre folâtrant, Voltigeant pied par-dessus tête Longeant la dune au doux versant, Rien ne compte, ni ne l’arrête ! Pas même ses propriétaires Tirés d’un repos paresseux, Qui d’un bond s’échinent derrière Ce fol animal facétieux. Mais lui déploie plus fort ses ailes, ignorant les appels stridents, D’un geai prenant la gestuelle, Il suit les courants ascendants ! Le voici au milieu des nues, Au-dessus d’éclats de gros mots, Dégrafant son pied superflu, Le plus étrange des oiseaux.



Poème posté le 25/06/17


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.