Accueil Forum Inscription/connexion

Esclandre
par Epervier


Tu domines mes regards fuyants A travers des yeux mensongers. Tu perces mon corps brûlants De tes gestes durs, ensanglantés. Tu me parles en des propos blessants Et moi, je pleure dans un silence. Ta fougue se résume au dément. Tu m agresses au-delà de mon enfance. Je suis la déroute de mes actions. Dans un vide d esprit en alerte. J essaie de chasser cette fiction En un appel sans perte. Ma peau frissonne dans un terrible émoi. Tes mots vacillent en un c ur appauvri. Désolation d une vie, d une fausse croix. Je suis lapidé à genoux, l ennemi. J ose ouvrir les rideaux de la souffrance. Tu m offres le noir comme partage. J ingurgite un mal, vile pénitence. Je me retire dans une tristesse peu sage. Le cercueil m habite pour en finir. Je plonge dans le morbide de l existence Sachant ma déroute du mot éblouir. Je suis la mort en magnificence.



Poème posté le 01/07/05


 Poète
Epervier



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.