Accueil
Poésie libre / Marathon
              
Poésie libre / Marathon
         
Poésie libre / Marathon

Marathon
par Salus


Marathon J’écris comme un dératé, J’écris tout au débotté, Le réussi, le raté, La laideur et la beauté ! Et c’est dans cette constance Qu’on voudrait que je me tinsse Loin de tout ce dont je pince ? - Quelle étrange circonstance ! Jusqu’à la lie écrirai-je ! Avec fureur avec rage ! … Avec l’aile de la page, Je ferai pleurer la neige ! Et par la mer de mes mots Je noierai sous des romans Mes peurs et les temps déments Qui font l’essentiel des maux. J’écris, dans la fleur de l’ange, Les versets d’amour du songe Et du démon qui me ronge, Des perles ! dessous la fange. Je couvre de caractères La grand-toile en cataractes De chants, de versets et d’actes, De phylactères austères ! Ces hiéroglyphes de foc Gravent les voiles du brick ; - Que me croque le grand Cric Si je ne fais dans mon froc A la tempête et l’abysse Imparable, où tout s’abaisse A choir, lorsque tout s’apaise… - Pas de rappel, rien ne bisse  !



Poème posté le 06/08/17


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.