Accueil
              
         

En pâmoison
par Epervier


Chaleur humaine qui m’enflamme. De ton regard, je m’exclame ! Ce corps divin, je le réclame. Désir sublime, quel programme ! Devant moi, cette charmante Dame. L’ivresse sensuelle, je déclame. Parcourir sa peau, haut de gamme. L’étendard perceptible que j’acclame. L’envie amoureuse sans vacarme. L’emprise solide qui désarme. Faible lucarne, reposez arme ! L’enfin bonheur sans aucune larme. André, épervier



Poème posté le 10/09/13


 Poète
Epervier



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.