Accueil
              
         

confrèries
par Gerachau


Sur la terre entière par ces idées partagées, de ces mouvements enclenchés, par ces idées qui diffèrent de tous ces siècles passés jusqu'à ces dernières années, par ces confréries opposées: La paix serai telle montagne au sommet infranchissable ? Ou : la confrérie de la paix est elle par un oc »éan engloutie ? Qu'il en soit de la religion par le temps passé ou la politique dans le monde. Le sang coule par confréries, de jour en jour misère grandit. Chaque confréries pensent et partagent des idées sans penser faire le mal.



Poème posté le 28/10/13


 Poète
Gerachau



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.