Accueil
Poésie libre / La Vieille
Poésie libre / La Vieille
Poésie libre / La Vieille

La Vieille
par L etre anonyme


- (2) La Vieille (suite de : L’Amédée(1) Dans un fauteuil hors d’âge, près de la cheminée Derrière ‘sa’ fenêtre aux carreaux encrassés, La Simone est là, assise, menue ratatinée, Elle regarde la vie, lentement s’écouler ; Les jeunes écoliers, les travailleurs pressés, Les cloches de l’église ; Sonate pour l’Amédée ; Dans sa tête fatiguée, tourne telle une bielle Un souvenir heureux qu’elle aime remémorer, Celui de ces années, ou jeune fille belle, Elle courrait dans les près, poursuivie d’Amédée ; Ils étaient amoureux, ils firent parentèle, Et ils vécurent heureux, pendant de longues années. Voilà bientôt un an, l’Amédée l’a lâchée, Il s’est éteint sans elle, elle s’ennuie à mourir, Elle reste seule sans lui, perdue désespérée, A traîner ses misères et tous ses souvenirs ; Son regard recherche, l’ombre de son passé, Car au fond de son être, elle aussi veut partir. Sur une bergère usée, près de l’âtre fané, Derrière la croisée aux carreaux embués, La Vieille Simone est là, assise et résignée ; Elle semble interroger le ciel bleu désiré De ses yeux fatigués, qui doucement on cillés ; Ses mains se sont croisées, son cœur vient de lâcher !



Poème posté le 07/09/17


 Poète
L etre anonyme



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.