Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Le spectre
Poésie libre / Le spectre
Poésie libre / Le spectre

Le spectre
par Taw


J’écoute ses yeux la nuit sans pour autant me rassasier Le jour venu me souvenir du chemin fredonné Crois entendre son cœur battre or c’est le mien qui court Plein de l’âme repartie aux rivages de l’exil Venue elle était le cœur pur tisser des rêves aux ailes d’argent Au berceau la terre des ancêtres qu’un ange lui révéla Qu’elle ne reconnut plus une fois l’horizon accroché Entre un quignon de ciel et les confins du couchant La beauté de la mémoire allongée dans le sang Fouettée par le soleil frais qui s’ébranle vertigineusement Éclipsant de poussière noire le char flambant de beaux restes Que la main antédiluvienne mijota en sa forge Si le bonheur lui arriva de marcher sur des empreintes Ses petits pas à l’ombre des arbres où le cercle riait quand l’azur était d’or Elle trouva les sapotilles moins savoureuses que les merveilles Brûlant encore le palais rose de sa bouche obscure



Poème posté le 08/09/17


 Poète
Taw



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.