Accueil
Poésie libre / Un été raté
              
Poésie libre / Un été raté
         
Poésie libre / Un été raté

Un été raté
par Claudel


Tu t’amuses à voler tout ce que j’ai Tu t’amuses dans les bars et les ruelles Tu t’amuses sous des lunes infidèles Tu t’amuses comme une louve enragée L’été se meurt ; l’été s’en va… mal été M’aimeras-tu ? M’aimes-tu ? M’as-tu aimé ? L’amour se meurt, l’amour s’en va… bien raté Pourtant on a vécu d’eau fraîche et d’amour On s’est aimé sous les lunes romantiques On s’est aimé dans des ruelles mythiques On s’est donné l’un à l’autre pour toujours L’été se meurt ; l’été s’en va… mal été M’aimeras-tu ? M’aimes-tu ? M’as-tu aimé ? L’amour se meurt, l’amour s’en va… bien raté Tu seras la voleuse de l’un, de l’une Tu seras une fille de rue sans âge Tu seras une louve qui pue la rage Tu seras la nuit infidèle sans lune

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / septembre 2017

Poème posté le 20/09/17


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.