Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Le suprême du délicat
Poésie libre / Le suprême du délicat
Poésie libre / Le suprême du délicat

Le suprême du délicat
par Colline
Highslide JS
par Louis

Roses Trémières, huile sur toile, 1880, R4x65 cm, musée Marmottan par Berthe MORISOT
Illustration proposée par Louis


Suprême du délicat Olivier bruissant et jaune soleil, Brise du matin, petite lueur estompée, Ironisée d'un linceul blanc, de fraîcheur immaculée, Bourdonnant la cadence du rayon qu'elle émerveille. Camaïeu émouvant au ciel discret, Sur un suprême délicat finement dentelé, Légère caresse au rythme ciselé, D'un matin digne où Monet en détient le secret. Galanterie libertine d'un glissement furtif, Offrant la sérénité, sans cris plaintifs, Nous invite avec suprêmatie, balencelle câline, La passion du rêve qui suscite plaisir La douceur dévoilée, en dame Mélusine, D'une jolie matinée au rythme du désir...

Sachons nous imprégner du Merveilleux....

Poème posté le 05/10/17


 Poète
Colline



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.