Accueil FORUM Inscription/connexion

Le métro
par LCM


XBR9824 marchait d'un pas vif dans les couloirs du métro… Si la veille il n'avait pas rêvé, il tenait peut-être le seul moyen qui avait été donné depuis des années de sauver l'humanité de cette surveillance permanente… Son père lui avait raconté les débuts d'Internet… tous ces ordinateurs du monde entier reliés entre-eux par ces fils invisibles que sont câbles transcontinentaux, protocoles de communication et satellites. Les plus optimistes pensaient que la connaissance allait enfin être partagée entre tous, que le monde allait pouvoir devenir un monde de communication et de tolérance… Mais d'autres en avaient décidé autrement… très vite, les gouvernements avaient réalisé quel extraordinaire moyen de contrôle cela pouvait être. Les Américains et les Anglais avaient dès l'an 2000 étendu le programme d'écoute Echelon à l'Internet, filtrant les millions de messages qui circulaient sur la toile à la recherche, entre autres, de mots "douteux" comme "bombe", "terrorisme", "mafia", etc. Finalement tous les pays s'y étaient mis. Chaque webcam, chaque micro contribuaient à la surveillance, et étaient pris pour alimenter la gigantesque base de donnée des individus du monde entier. Il n'existait plus un coin sur terre qui ne soit pas sous contrôle, plus un humain qui ne soit répertorié ! Le drame fut total quand le système lui-même échappa aux concepteurs… Et le résultat était là ! Les machines contrôlaient tout… tous les accès au système : claviers, souris, écrans tactiles… ainsi que les moyens d'alimentation étaient sous la surveillance permanente des caméras, et un robot n'était jamais loin pour intervenir en cas de problème. Impossible donc de stopper le processus… Pire encore, le bruit courait qu'un module expérimental avait été testé avec succès, permettant de contrôler directement les pensées des individus… l'horreur suprême ! De rage, il cracha par-terre. - XBR9824 ! 235 mups d'amende pour ce geste, et mise à jour de votre historique, lança une voix qui venait du plafond. Saloperie de machine, pensa-t-il. Mais il se consola en repensant à ce qu'il lui semblait avoir vu la veille dans la rame 27, voiture 2 de sa ligne de métro : un clavier dont la caméra de surveillance n'était pas dans l'axe ! Il y avait pensé toute la nuit, et avait conçu dans sa tête un virus-ver d'une puissance destructrice incroyable. Il ne restait plus qu'à l'introduire dans le système si l'angle mort existait bien, et qu'il n'attire pas l'attention du robot de la voiture… Il entendit le bruit caractéristique du métro et pressa le pas pour être sur le quai à la hauteur de la voiture 2 quand la rame s'arrêterait. Il entra dans le compartiment, et tout de suite, vit que ses yeux ne l'avaient pas trompé. Discrètement, il s'installa près du clavier. Il commença à entrer les lignes de code… "STO 0,R1" "CMP R0,R1" "JMP EQ Z3"… ses doigts se déplaçaient à toute vitesse sur les touches… une sueur froide perlait à son front quand il pensait au robot si proche de lui… il avait presque fini… - Tu fais quoi Monsieur ? fit une petite voix derrière lui… Il se retourna une fraction de seconde pour voir une petite fille toute souriante qui s'intéressait à son travail… Il continua encore plus vite… si la caméra était aveugle, les micros n'étaient sans doute pas sourds et allaient attirer l'attention du robot… "RCL R5" "ADD 1,R5" "RET"... voilà, c'était fini, il ne restait plus qu'à appuyer sur la touche "Return". Il reçut un coup terrible sur la tête et tomba à genoux… le robot était contre lui : XBR9824 ! Que faites-vous ? Suivez-moi au poste le plus proche… Raté ! J'ai raté se lamentait-il, alors qu'il allait sombrer dans l'inconscience… Il eut juste le temps de voir la petite fille curieuse appuyer sur la touche qui allait envoyer le virus au cœur du réseau pour qu'il accomplisse son œuvre libératrice… Il sourit en se laissant glisser vers le noir. Déjà le robot ne bougeait plus, et les yeux et les oreilles électroniques du monde entier se fermaient les uns après les autres…



Poème posté le 01/02/02


 Poète
LCM



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.