Accueil
Poésie libre / La jarre
Poésie libre / La jarre
Poésie libre / La jarre

La jarre
par Fregat


Sous le toit d’une lasse poésie, Rentre le vent par des portes anciennes Et d’innombrables gouttières s’enfuit L’âme des fruits que des coupes contiennent. Sur une table de bois et de pierre Un vase est posé depuis bien longtemps, D’un bouquet mort est tombé en poussière Un feuillage bistre qui fut vert franc. Là un vieil homme dont la main frissonne, A la lanterne et assis dans l’obscur, Sous le vague ennui du soir déraisonne, Ecrit tercets reflétée sur les murs. Mais soudain par la fenêtre morose, Luit la lune qu’il y a incanté, Tremblotante d’or sur les arbres roses, Eclairant du vieux les belles années ! Alors sa plume se met à verdir La maison qui retrouve ses vingt ans jusqu’à la jarre où viennent refleurir Deux ancolies, aux longs pétales blancs.



Poème posté le 15/10/17


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.