Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Bernardiennes
Poésie libre / Bernardiennes
Poésie libre / Bernardiennes

Bernardiennes
par Georges roland


B ues aux commissures de ta couche É treintes oasiennes et farouches R egard d’une adolescence trémière N ’était-ce point la grande destinée A travers nos forêts rouges et fières R appelées au son des stances innées D ivines bien sûr car il est bon de l’être I l est bien plus qu’il n’en peut paraître E n ces mots extraits d’un coeur anonyme N i la grande peur de l’humanité N i le blâme cru d’un trait unanime E n supposant que la féminité S e retrouve seulement dans la rime



Poème posté le 22/11/08



.