Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Métro, RER
Poésie libre / Métro, RER
Poésie libre / Métro, RER

Métro, RER
par Louis


Traversons les couloirs du monde souterrain Accompagnés par cette odeur lancinante De vieille poussière, de mécanique brulante Et d’un parfum rance, allons donc vers les trains. Descendons dans le hall par cet escalator, Là, sur le quai la foule, immobile l’air perplexe Regarde inquiète l’affichage complexe. De la bouche du tunnel, un grondement grave sort. Grinçant, le long du quai, le train se met en place. Cri âpre des bruiteurs, des portes les claquements. Le vacarme métallique devient assoupissant, Sur les banquettes conquises, tous s’apaisent et se tassent. D’une main se cramponnant, de l’autre priant l’aumône, Une petite mendiante au pull terne et trop long, Fait le tour du wagon ; à un sourire, répond L’éclair furtif des yeux flamboyants de faune Enflammant son visage hâlé et délicat. Sur ses jeans salis tombent ses longs cheveux de reine, Ses ongles sont noircis. Une station souterraine, De mornes passagers filent, ajustant leurs parkas.



Poème posté le 29/11/08


 Poète
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.