Accueil FORUM Inscription/connexion

Emy
par Lefebvre


Dans les brumes de mes évocations lointaines Ta beauté me suggère la même rengaine. Mon cœur assombri ne pardonnera jamais Tes fantasmes cruels et spécieux désormais. Pourtant je t’aimais à en perdre la raison, De jour en jour, je composais notre chanson, Des notes de musique, pour bercer ton cœur Qui atténuent aujourd’hui toute ma rancœur. Souviens-toi ma belle de mes douces caresses Qui t’effleuraient en produisant ton allégresse. Tu te trémoussais alors sans pondération Ce qui provoquait chez moi des satisfactions. Ton regard lourd me priait de continuer Mes gestes étaient contraints de s’accentuer. À ce jeu j’avais autant de plaisirs que toi Tes frémissements occasionnaient mes émois. Douce et cruelle évocation de ma mémoire Qui ressurgit incessante comme déboires. Malgré tout, je serais très fort quoiqu’il advienne Tellement je t’aime, toi… ma petite chienne. Daniel Lefebvre Le 02.11.2017



Poème posté le 02/11/17


 Poète
Lefebvre



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.