Accueil

Sagesse
par Louis Vibauver

Highslide JS
par Louis


par Jmd


Dans la marche forcée qui le pousse pour vivre, Souvent l'homme se perd oubliant ses repères; Insouciant de limite, il s'engage et se livre A chercher la puissance ou la gloire précaire. Il cherche plus encore dans sa quête incessante: Et son appétit s'ouvre au luxe et au confort. Le bonheur est-il lié à cette faim latente? L'homme un jour sera-t'il satisfait de son sort ? Je connais loin d'ici, au Tibet comme aux Indes Une quête, une soif s'abreuvant d'absolu: Les bramhan's, les lamas, les saddhù ne se guindent Et, délestant le corps, l'âme s'élève aux nues. Pas de futilité, l'essentiel est minime; Rien de superficiel, que la simplicité ! La liberté s'acquiert avec la discipline Quand les pulsions du corps sont domptées et matées; Plus de marche forcée qui le pousse pour vivre. L'homme peut s'arrêter et souffler comme il veut Puis rester là, béat, sans plus de route à suivre: A quoi sert d'aller loin quand on a croisé Dieu !



Poème posté le 24/02/14



 Poète
Louis Vibauver



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Interprète
Jmd



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.