Accueil

Vers
par L etre anonyme


Du sachant vivre au gros vantard De colères ivres, en père fouettard De joie de vivre en racontars Oui je m’enivre de vers nectars; De vers à pieds en procession Des courts, des grands poétisés, Des rouges des noirs à profusion De lignes ayant toute liberté, Des vers à boire plein de désirs En phrases longues ou en trognons, En syntaxiques du plaisir Libérer mes divagations ; Des vers à soie pour esquisser La couleur verte du fol espoir, Avec emphase ou réservé Dénoncer fort les misères noires ; Des vers bébêtes pour douce ire D’un alphabète, il faut le dire, Qui se transforme en triste Sir Pour provoquer et vous faire zire* ; « Vers à danser »* au fond d’un bal Vers de château suivit de ‘aille’, Vers versant l’eau pour thème astral Des vers ‘sifiés’ pleins de batailles ; Vers ‘Lespoètes ’ me suis tourné Pour partager mes vers osés, Sur le versant bien exposé Des poésies faites d’honnêteté Pour ‘ Versifleurs’* de Vérités.

Machunteltruc<br />
* Faire zire : Escagasser, gonfler, défriser<br />
* Louis Aragon : Le fou d’Elsa <br />
* Versifleur : Néologisme. - .Versificateur<br />
Ne pas confondre avec le persifleur…à moins que ?<br />


Poème posté le 09/11/17


 Poète
L etre anonyme



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.