Accueil

Le gros
par Pouete


C'est vrai qu'il est plutôt, Un peu gros, Un peu rond, Un peu lourd, Un peu long, Puisque lent Par son corps. Mais, Plutôt beau, Plutôt bon Et charmant. Pas vraiment Un balourd Ni un porc. C'est vrai toujours il gonfle, Il ballon, Mais tu gonfles Pauvre con Quand tu souffles ! Quand alors, Tu lui ronfles Comme un porc Tes gros mots ! Le ballon Le tonneau Le cochon Le gros porc, Ou encor Le gros sac ! Ça le souffre ! Ça l'étouffe ! Donc s'engouffre Et il gonfle. Il te doit quelques claques. C'est vrai plus trop de souffle Quand il marche, Quand il sue Dans les rues Il s'essouffle Et en ronfle, Et en souffre. Mais, son cœur Se dégonfle Et se tache Quand tu craches Quand tu haches Sur son corps Qu'est pleureur ! C'est alors Qu'il se cache, Qu'il pantoufle Sur un pouf Dans l'appart. Dans son gouffre Il s'engouffre Et il gonfle Et il souffre. Puis il roche Et à force, Oui c'est vrai qu'il montagne Dans son bagne En pantoufle La tête dans les nuages. Puis alors il montagne La tête dans les nuages Et il rêve. Dans son gouffre Il s'engouffre Pour qu'il crève Et rivière Quand il pleure. Puis ça passe, Le temps passe ! C'est l'hiver. Mais bonheur Un beau jour Y'a l'amour. C'est vrai, avec amour Ou bien sans Y'a des gens Qui l'entourent Qui le gonflent. Puis son cœur Se dégonfle, Plus de souffle Il s'essouffle, Il s'étouffe Et il meurt Sur son pouf Dans son gouffre. C'est sûr gros sur le cœur.



Poème posté le 20/03/14


 Poète
Pouete



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.