Accueil
           
       

Le mépris
par Kallistea

Highslide JS
par Kallistea


C'est Jacqou le croquant qui tombe dans la glaise Et que l'on éclabousse en passant à cheval La cravache levée sur ce pauvre animal Qui n'est qu'un moins que rien, aux yeux des gens à l'aise C'est Cosette, moquée par les perfides sœurs Heureuses de pouvoir humilier l'orpheline Laissant proliférer de bien basses rancoeurs Dans leur âme d'enfant dévorée de vermine C'est Jean Valjean qu'on mène, enchaîné, aux galères Tandis que les badauds lui lancent des cailloux Dans un monde où la haine vous met à genoux Pour dire la révolte et non pas les prières C'est l'homme torturé, les horreurs de la guerre Ce sont les trains lancés vers les camps de terreur Les abominations, le hurlements de peur Au nom de l'idéal d'un tyran sanguinaire . Le mépris se nourrit du bourbier des humains Le serviteur soudain est appelé larbin L'ouvrier laborieux baptisé de sous-fifre Tandis que sous les ors, les possédants s'empiffrent ! Le mépris, de tout temps, prolifère et propage Dans le moindre pays, relents de marécage Le respect de chacun est bafoué trop souvent Pour qu'on puisse rêver un jour d'un changement ! Kallistea

Photo personnelle : Jean-Jaurès, homme politique intègre et proche des plus humbles pour qui il s'engagea tout au long de sa vie. Il n'a jamais eu de mépris pour les autres!

Poème posté le 04/06/14


 Poète ,
 Illustrateur
Kallistea



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.