Accueil
Poésie libre / Amours humides
              
Poésie libre / Amours humides
         
Poésie libre / Amours humides

Amours humides
par Zeev stern


C’est un jour tout noir d'orage Entre le rosier et la glycine Sur le contour d‘un doux visage La pluie martèle et dégouline. Ce n’est que dans un souvenir Qu'il m’est donné de la chérir Jeune bergère au temps d’avant Dont en chanson je fus l’amant Nous laissâmes les grand-mères Pour aller courir le guilledou Filer la laine en nos manières Dans un secret petit chez nous Par un soupir elle me quitta Et en réajustant son corsage Elle me sourit et murmura Viens donc au prochain orage J'aime la lueur de l'éclair Ainsi que Fabre d'Églantine À qui je dédie cette comptine Qui ne me coûta pas bien cher



Poème posté le 09/01/18


 Poète
Zeev stern



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.