Accueil
Poésie libre / Lointain artificiel
Poésie libre / Lointain artificiel
Poésie libre / Lointain artificiel

Lointain artificiel
par Aerospleen


Au bord des paradis d'oubli et de paresse Arrive le mirage d'un torrent d'ivresse. Que j'aime ces moments où s'arrête la nuit Et où apparaissent de multiples génies. Que j'aime la déesse apaisant avec soin Les démons enflammés qui sortent d'une brèche Où la nuit ne cesse de me lier les poings ; Pour qu'oiseaux s'en aillent de ces branches très sèches. Autour de moi brillent les flacons de soleil Quand l'automne glisse des odeurs de vermeille. Bienvenue loin du trop d'amertume du monde ; Là où les rivages créent des terres fécondes.



Poème posté le 10/01/18


 Poète
Aerospleen



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.