Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Une Certaine Envolée
Poésie libre / Une Certaine Envolée
Poésie libre / Une Certaine Envolée

Une Certaine Envolée
par PoeteRimbaldien


Quel divin objet qu'un foulard soyeux; Et quelle pure merveille que son toucher; Sa douceur insatiable me saute aux yeux, Me rappelle les vestiges du temps passé. Son long périple est fait de bonheur: Il goûte chaque jour à toutes les joies Comme nous goûtons chaque jour aux pires horreurs. On en souffre; Lui n'en est jamais las! Ah! il doit être content ce foulard Volant au gré de ses envies,du vent. Toujours être là quand tombe le soir - Telle est sa liberté dont je m'éprends - Car dès que tombe le crépuscule, Il poursuit son équipée heureuse Et devient le maître des funambules, Jouant parmi l'onde délicieuse. Et quand bien même on l'acheterait Il n'en serait jamais moins enchanté, Car tous les hivers on l'installerait Au creux d'épaules,tranquillement niché. Dans son infatiguable paresse Il se laisserait exalter,tout doux, A inonder de maintes caresses La personne dont il tiendrait chaud au cou. Comme de sa liberté il est bien fier, Il n'a aucun souci: quelle chance! Je me damnerais,irais en Enfer, Pour un jour Vivre comme lui avance! Combien j'aime quand je me détourne Vers un réel meilleur car peu commun! Mais il faut désormais que je retourne A mon sempiternel quotidien...<br><br>

Au départ simple poème rédigé pour le Travail d'Ecriture de mon Bac Blanc de Français,ce poème a pris pour moi une toute autre dimension au fur et à mesure que je le rédigeais et que s'immisçait en moi cet inépuisable désir que chacun l'on a de vouloir voguer dans l'immensité des méandres de l'Univers.

Poème posté le 21/12/08



.