Accueil FORUM Inscription/connexion

Le passage
par Bip


Tes yeux ont dévalé les étages de l'enfer et se sont arrêtés tu as perdu ton âme qui se couche à jamais dans cette profondeur la mort est un passage qui fat saigner les cœurs et la porte reste ouverte sur cette passerelle se balance l'horreur que tu ne veux toucher les êtres sont triés et tu ne sauras pas où on va te guider un immense soleil s'écoule dans ta tête une autre vie est là



Poème posté le 01/09/14


 Poète
Bip



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.