Accueil
Poésie libre / Le jardin d'Épicure
              
Poésie libre / Le jardin d'Épicure
         
Poésie libre / Le jardin d'Épicure

Le jardin d'Épicure
par Verbo


Quand on est tout petit pour tenir dans la main d’un bon dieu indulgent, sur son verger qui veille, on se dit qu’il pardonne au voleur de sa treille, de la mure ou du fruit trouvé sur son chemin. Quand aux premiers frimas, de givre le jasmin se pomponne et s’enterre un frileux perce-oreille, on se dit qu’il est temps, avec l’œil qui sommeille, de rejoindre son lit sans penser à demain. C’est ce qu’un muscardin se disait dans sa tête, vivant de nuit d’orgie et le reste en retraite, cherchant dans le bonheur son sel essentiel. Paresseux et d’un trait m’épargnant la piqûre, comme cet animal, je vis pillant le miel du jardin d’Épicure.



Poème posté le 02/02/18


 Poète
Verbo



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.