Accueil

Le vers libre
par Baldr


Tu sais, il naît aussi d'espoir et de tendresse Il peut devenir chant d'oiseaux un chœur en ciel Sourire aux danses du vent et goûter aux miels Connaître les mers et apprendre la sagesse Des sirènes, s'apprivoiser de leurs caresses Rêver d'étoiles, se bercer à l'essentielle Musique des aurores aux voix plurielles Pleurer aux joies d'amour, saluer les déesses Tu sais, il voit aussi les horreurs démentielles Des sangs versés et leurs indicibles bassesses Les déchirures de corps, agonies de détresses Innocences immolées dénonce le fiel Il sait foudre tous les silences de faiblesses Le vers, il naît aussi d'espoir et de tendresse



Poème posté le 20/09/14


 Poète
Baldr



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.