Accueil

Blague blonde.
par Tourmentin


Un après-midi d’automne sur les bords du canal, froid, calme, Seule une petite brise, frisait la canopée des merveilleux platanes, Du village, seuls les plus aguerris, sur les berges partaient en promenade, Seul murmurait le bruit du trop plein du bief, qui de l’écluse tombait en cascade. Bras dessus, bras dessous, contemplatifs, méditatifs, tous se saluaient, Invariablement, poliment, calmement, d’un signe de tête ou de la main levée, D’une berge à l’autre, l’écluse servant de pont, le long du bief ils allaient et venaient, Balades dominicales, ambiance médicinale, un bonheur, que rien ne pouvait ébranler. Un groupe de jeunes garçons, bruyamment forçant le pas, Rattrapèrent de jeunes filles, sur l’autre berge parlant tout bas, Comment fait-on pour venir de l’autre côté, l’un d’eux leur cria, Et la blonde aux yeux bleus, de leur répondre : vous y êtes déjà !!!



Poème posté le 02/10/14


 Poète
Tourmentin



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.