Accueil
              
         

Signaler un contenu inaproprié.

Ce licencié
par Epervier


L’employé travaille minutieusement Des heures et des heures… La conscience d’offrir ses capacités. Un parchemin bien exécuté… bravo! Les années s’écoulent sans inquiétude. Puis, un jour, le voilà chez le patron. Il s’assoit dans un silence, incertitude. Un mot est lancé avec froideur… RENVOI. L’esprit se fige dans la torpeur totale. La raison… crise sociale, sans issue. Maintenant l’employé cherche un autre emploi, Un gagne-pain vitement, survivre. Cependant la fierté perdure d’une paye souhaitable. André, épervier



Poème posté le 04/10/14


 Poète
Epervier



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.