Accueil
              
         

Conséquences
par Ghis


Il y a eu ces jours de grandes découvertes, ces jours ourlés d'amour, ces jours de portes ouvertes. Mes mains qui caressaient découvrant des merveilles, en douceur s'apaisaient aux matins des soleils! Toutes voiles dehors le bateau de nos vies, avait pris son essor insouciant et hardi. Ignorant les tempêtes, car je tenais ta main, nous voguions sur les crêtes confiants des lendemains! Puis nous avons sombré, nos vies ont fait naufrage après avoir heurté des écueils de passage. Les rues étaient plus sombres je n'avais plus ta main, je regardais mon ombre tituber sous les grains! Sous mes draps de carton belles sont les étoiles: tout au moins le dit-on! Ainsi, jetant un voile sur l'ivresse des nuits, de ceux que tout rejette dans l'alcool des oublis qui fait perdre la tête! Ramenez moi au port de cette vie amère, ramenez moi au quai amarrer ma galère.....

Le licenciement: même lorsque l'on se croit à l'abri peut détruire une vie!

Poème posté le 07/10/14


 Poète
Ghis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.