Accueil FORUM Inscription/connexion

La filature.
par Anita


Elle part vers un ailleurs, Sans un regard en arrière Sur son passé d’ouvrière. Le pas aussi lourd que le cœur. En ces murs muets et froids, Pleins jadis d’éclats de vies, Elle y fut jeune apprentie, Aujourd'hui elle s'en va. Témoin de joies, de chagrins, A l’atelier on partage, Décès, fête ou mariage, La retraite des copains. Elle a tant apprit, mûrit En cette ruche laborieuse Que ses longs doigts de fileuse, Comme son dos, en sont meurtrît. Plus d’heures que de raison Puis ce matin : » Bonjour Madame, L’usine part au Vietnam Retournez à la maison «; Elle s’en va vers un ailleurs, Sans un regard en arrière Sur son passé d’ouvrière. Le pas aussi lourd que le cœur. Anita Octobre 2014



Poème posté le 15/10/14


 Poète
Anita



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.