Accueil
              
         

Le disque
par Bip


Sur la face B du disque j'écoute le printemps où est gravée la vie qui bat rapidement j'entends les voix des cœurs sur le bord du chemin parcourir les étoiles qui tournent dans ma tête le sillon est tracé dans le creux de ma main j'ai ressenti ma mort couler au fond des veines au creux de moi gargouille le ruisseau de l'espoir dans la forêt obscure où je m'y perds encore un sentier en broussaille enveloppe mes pas les ronces me déchirent je sens qu'elles me dévorent le sillon sur le disque est rayé et j'entends cette vie qui s'en va vers l'infini du rêve



Poème posté le 06/11/14


 Poète
Bip



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.