Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie d'hier
La section poésie d'hier est un espace de publication ouvert aux membres inscrits.
Ils peuvent librement poster 5 poèmes par mois (au rythme d'un par 24h maximum) d'un auteur célèbre et dont les écrits sont tombés dans le domaine public (décès de plus de 70 ans).
Il faut préalablement vérifier que l'auteur concerné est bien présent dans la liste des poètes d'hier (en cas d'absence, il est possible de l'ajouter)
Ces poèmes peuvent ensuite être illustrés (par les artistes visuels) ou interprétés (par les artistes audio ou interprètes).
ENVOYER VOTRE POEME

1 sur 18

  •  Les trois oiseaux Les trois oiseaux

    J’ai dit au ramier : « Pars ! Et va, quand même, Au-delà des champs d’avoine et de foin, Me...
     par François COPPEE [0] [0] (14/05/19)
  •  Le hareng saur Le hareng saur

    Il était un grand mur blanc — nu, nu, nu, Contre le mur une échelle — haute, haute, haute, ...
     par Charles CROS [2] [2] (04/05/19)
  •  Nascita di Venere Nascita di Venere

    Vénus, debout sur le plus beau des coquillages, Aborde, nue, au moins sauvage des ...
     par Paul VERLAINE [0] [0] (27/04/19)
  •  La semaine sainte à [...] La semaine sainte à Rome

    Je suis venu voir le Saint-Père (A qui Dieu fasse un sort prospère !) En son éternelle cité....
     par Charles MONSELET [0] [0] (18/04/19)
  •  A ma jument souris A ma jument souris

    Pas d’éperon ni de cravache, N’est-ce pas, Maîtresse à poil gris… C’est bon à pousser ...
     par Tristan CORBIERE [1] [2] (18/04/19)
  •  Tsigane Tsigane

    Dans la course effarée et sans but de ma vie Dédaigneux des chemins déjà frayés, trop longs, ...
     par Charles CROS [2] [1] (12/04/19)
  •  Les oiseaux de passage Les oiseaux de passage

    C’est une cour carrée et qui n’a rien d’étrange : Sur les flancs, l’écurie et l’établ...
     par Jean RICHEPIN [4] [2] (12/04/19)
  •  Je respire où tu palpites Je respire où tu palpites

    Je respire où tu palpites, Tu sais ; à quoi bon, hélas ! Rester là si tu me quittes, Et viv...
     par Victor HUGO [1] [2] (09/04/19)
  •  Le livre de la pauvreté [...] Le livre de la pauvreté et de la mort

    Je suis peut-être enfoui au sein des montagnes solitaire comme une veine de métal pur; je suis p...
     par Rainer Maria RILKE [1] [1] (08/04/19)
  •  À mon ami Alfred T À mon ami Alfred T

    Dans mes jours de malheur, Alfred, seul entre mille, Tu m'es resté fidèle où tant d'autres m'on...
     par Alfred DE MUSSET [0] [0] (05/04/19)
  •  Parfaite amitié Parfaite amitié

    Quant est d'Amour, je crois que c'est un songe, Ou fiction, qui se paît de mensonge, Tant que c...
     par Pernette DU GUILLET [1] [1] (03/04/19)
  •  La voix d'un ami La voix d'un ami

    Si tu n'as pas perdu cette voix grave et tendre Qui promenait mon âme au chemin des éclairs Ou s...
     par Marceline DESBORDES-VALMORE [0] [0] (02/04/19)
  •  A mes amis S-B et L-B A mes amis S-B et L-B

    Amis, mes deux amis, mon peintre, mon poète ! Vous me manquez toujours, et mon âme inquiète ...
     par Victor HUGO [0] [0] (01/04/19)
  •  Petite mort pour rire Petite mort pour rire

    Va vite, léger peigneur de comètes ! Les herbes au vent seront tes cheveux ; De ton œil béan...
     par Tristan CORBIERE [1] [0] (31/03/19)
  •  Penserosa Penserosa

    Le marbre le plus pur créé par Michel-Ange Est un jeune guerrier triste et beau comme un ange ; ...
     par Louise COLET [1] [1] (29/03/19)
  •  Vu le soin ménager [...] Vu le soin ménager dont travaillé je suis

    Vu le soin ménager dont travaillé je suis, Vu l'importun souci qui sans fin me tourmente, Et v...
     par Joachim DU BELLAY [2] [2] (25/03/19)
  •  Liberté Liberté

    Le vent impur des étables Vient d’ouest, d’est, du sud, du nord. On ne s’assied plus aux ...
     par Charles CROS [1] [1] (15/03/19)
  •  Le ver luisant Le ver luisant

    Juin parfumait la nuit, et la nuit transparente N'était qu'un voile frais étendu sur les fleurs :...
     par Marceline DESBORDES-VALMORE [5] [4] (22/02/19)
  •  Le jardin et la maison Le jardin et la maison

    Voici l'heure où le pré, les arbres et les fleurs Dans l'air dolent et doux soupirent leurs odeu...
     par Anna DE NOAILLES [1] [1] (19/02/19)
  •  La jeunesse La jeunesse

    La jeunesse au beau cou gonflé De sève rose, Je la regarde, cette rose, Et j'assiste à son jub...
     par Lucie DELARUE-MARDRUS [4] [1] (14/02/19)
  •  Petite souris... Ratoncito... Petite souris... Ratoncito...

    C’est la petite souris grise, Dans sa cachette elle est assise. Quand elle n’est pas dans son ...
     par Lucie DELARUE-MARDRUS [11] [2] (14/02/19)
  •  Alone Alone

    Alone (1830) | Seul | Edgar Allan Poe Traduit de l'américain par Stéphane Chabrières From child...
     par Edgar Allan POE [0] [1] (08/02/19)
  •  Trop de politique Trop de politique

    La France est un pays charmant, - A l’instar de la Chine, - Il n’est pas de ciel plus clément...
     par Raoul PONCHON [1] [0] (07/02/19)
  •  Le corbeau Le corbeau

    « Une fois, sur le minuit lugubre, pendant que je méditais, faible et fatigué, sur maint précieu...
     par Edgar Allan POE [1] [0] (07/02/19)
  •  La différence du mot [...] La différence du mot à la chose

    Madame quel est votre mot Et sur le mot et sur la chose On vous a dit souvent le mot ...
     par Gabriel Charles DE LATTAIGNANT [2] [1] (06/02/19)
  •  Les animaux malades [...] Les animaux malades de la peste

    Un mal qui répand la terreur, Mal que le Ciel en sa fureur Inventa pour punir les crimes de la t...
     par Jean DE LA FONTAINE [0] [1] (24/01/19)
  •  Le désert Le désert

    Quand le Bédouin qui va de l'Horeb en Syrie Lie au tronc du dattier sa cavale amaigrie, Et, sous ...
     par Charles Marie René LECONTE DE LISLE [1] [1] (15/01/19)
  •  Ma sirène Ma sirène

    Ma sirène est bleue comme les veines où elle nage Pour l’instant elle dort sur la nacre Et s...
     par Robert DESNOS [1] [2] (07/01/19)
  •  In deserto In deserto

    Les pitons des sierras, les dunes du désert, Où ne pousse jamais un seul brin d'herbe vert ; L...
     par Théophile GAUTIER [0] [1] (30/12/18)
  •  Le désert. Le désert.

    Le désert ! le désert dans son immensité, Avec sa grande voix, sa sauvage beauté, Ses pics to...
     par Louise COLET [1] [0] (29/12/18)
  •  Les oies inquiètes Les oies inquiètes

    Les oies qui traînent dans le bourg Ainsi que des commères grasses Colportant les potins du jour...
     par Gaston COUTE [5] [6] (11/12/18)
  •  Pèlerinage Pèlerinage

    Pour aller en Galice Expier mes amours, Demain, sous un cilice, J'éteindrai mes beaux jours. ...
     par Marceline DESBORDES-VALMORE [3] [6] (01/12/18)
  •  Prométhée Prométhée

    À Daniel Stern. Frappe encor, Jupiter, accable-moi, mutile L’ennemi terrassé que tu sais imp...
     par Louise-Victorine ACKERMANN [0] [2] (07/11/18)
  •  Féminin singulier Féminin singulier

    Éternel Féminin de l’éternel Jocrisse ! Fais-nous sauter, pantins nous payons les décors ! N...
     par Tristan CORBIERE [2] [6] (28/10/18)
  •  The solitary reaper The solitary reaper

    Behold her, single in the field, Yon solitary Highland Lass! Reaping and singing by herself; Stop...
     par William WORDSWORTH [2] [1] (27/10/18)
  •  Le Christ en bois Le Christ en bois

    En patois berrichon *** Bon guieu ! la sal'commune ! ... A c'souèr, Parsounne a voulu m'ar'...
     par Gaston COUTE [6] [3] (10/10/18)
  •  Daffodils Daffodils

    I wandered lonely as a cloud That floats on high o'er vales and hills, When all at once I saw a cr...
     par William WORDSWORTH [3] [2] (06/10/18)
  •  La casada infiel + [...] La casada infiel + traduction

    Y que yo me la llevé al río creyendo que era mozuela, pero tenía marido. Fue la noche de ...
     par Federico GARCIA LORCA [5] [3] (05/10/18)
  •  Balada triste Balada triste

    ¡Mi corazón es una mariposa, niños buenos del prado!, que presa por la araña gris del tiempo ...
     par Federico GARCIA LORCA [8] [3] (04/10/18)
  •  Ode to Fanny Ode to Fanny

    Physician Nature! Let my spirit blood! O ease my heart of verse and let me rest; Throw me upon t...
     par John KEATS [7] [2] (20/09/18)
  •  Ô beaux yeux bruns,... Ô beaux yeux bruns,...

    Ô beaux yeux bruns, ô regards détournés, Ô chauds soupirs, ô larmes épandues, Ô no...
     par Louise LABE [4] [4] (14/09/18)
  •  Les hommes, les lions, [...] Les hommes, les lions, les aigles...

    Les hommes, les lions, les aigles et les coqs de bruyère, les cerfs aux vastes bois, les oies, les ...
     par Anton Tchekhov [2] [1] (12/09/18)
  •  C'est l'extase langoureuse C'est l'extase langoureuse

    Paul VERLAINE 1844 - 1896 C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'es...
     par Paul VERLAINE [8] [5] (01/09/18)
  •  La flûte La flûte

    Je n'étais qu'une plante inutile, un roseau. Aussi je végétais, si frêle, qu'un oiseau En se p...
     par Jean RICHEPIN [13] [6] (08/08/18)
  •  Epître Epître

    En m’ébattant je fais rondeaux en rime, Et en rimant bien souvent je m’enrime; Bref, c’est ...
     par Clément MAROT [5] [3] (09/06/18)
  •  Sonnet à la nuit Sonnet à la nuit

    Mère des cauchemars amoureux et funèbres, Madone des voleurs, complice des tripots, Ô nuit, qui...
     par Maurice ROLLINAT [3] [3] (31/05/18)
  •  Promenades dans les [...] Promenades dans les rochers

    PROMENADES DANS LES ROCHERS (extrait) Sérénité de tout ! majesté ! force et grâce ! La voi...
     par Victor HUGO [4] [2] (29/05/18)
  •  L'arbre L'arbre

    Je me suis dévêtue pour monter à un arbre ; mes cuisses nues embrassaient l'écorce lisse et hu...
     par Pierre LOUYS [2] [1] (22/05/18)
  •  Terzo Canto de l’Inferno Terzo Canto de l’Inferno

    Per me si va ne la città dolente, per me si va ne l’eterno dolore, per me si va tra la perdut...
     par Dante ALIGHIERI [0] [0] (16/05/18)
  •  Ginkgo Biloba Ginkgo Biloba

    Dieses Baums Blatt, der von Osten Meinem Garten anvertraut, Giebt geheimen Sinn zu kosten, Wie's ...
     par Johann Wolfgang von GOETHE [2] [2] (05/05/18)
  • 1 sur 18



    .