Accueil Forum Inscription/connexion
Poésie d'hier
La section poésie d'hier est un espace de publication ouvert aux membres inscrits.
Ils peuvent librement poster 5 poèmes par mois (au rythme d'un par 24h maximum) d'un auteur célèbre et dont les écrits sont tombés dans le domaine public (décès de plus de 70 ans).
Il faut préalablement vérifier que l'auteur concerné est bien présent dans la liste des poètes d'hier (en cas d'absence, il est possible de l'ajouter)
Ces poèmes peuvent ensuite être illustrés (par les artistes visuels) ou interprétés (par les artistes audio ou interprètes).
ENVOYER VOTRE POEME

1 sur 17

  •  Ode to Fanny Ode to Fanny

    Physician Nature! Let my spirit blood! O ease my heart of verse and let me rest; Throw me upon t...
     par John KEATS [0] [1] (19/09/18)
  •  Ô beaux yeux bruns,... Ô beaux yeux bruns,...

    Ô beaux yeux bruns, ô regards détournés, Ô chauds soupirs, ô larmes épandues, Ô no...
     par Louise LABE [2] [2] (14/09/18)
  •  Les hommes, les lions, [...] Les hommes, les lions, les aigles...

    Les hommes, les lions, les aigles et les coqs de bruyère, les cerfs aux vastes bois, les oies, les ...
     par Anton Tchekhov [0] [0] (12/09/18)
  •  C'est l'extase langoureuse C'est l'extase langoureuse

    Paul VERLAINE 1844 - 1896 C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'es...
     par Paul VERLAINE [4] [2] (01/09/18)
  •  La flûte La flûte

    Je n'étais qu'une plante inutile, un roseau. Aussi je végétais, si frêle, qu'un oiseau En se p...
     par Jean RICHEPIN [10] [5] (08/08/18)
  •  Epître Epître

    En m’ébattant je fais rondeaux en rime, Et en rimant bien souvent je m’enrime; Bref, c’est ...
     par Clément MAROT [5] [3] (09/06/18)
  •  Sonnet à la nuit Sonnet à la nuit

    Mère des cauchemars amoureux et funèbres, Madone des voleurs, complice des tripots, Ô nuit, qui...
     par Maurice ROLLINAT [3] [3] (31/05/18)
  •  Promenades dans les [...] Promenades dans les rochers

    PROMENADES DANS LES ROCHERS (extrait) Sérénité de tout ! majesté ! force et grâce ! La voi...
     par Victor HUGO [3] [1] (29/05/18)
  •  L'arbre L'arbre

    Je me suis dévêtue pour monter à un arbre ; mes cuisses nues embrassaient l'écorce lisse et hu...
     par Pierre LOUYS [2] [1] (22/05/18)
  •  Terzo Canto de l’Inferno Terzo Canto de l’Inferno

    Per me si va ne la città dolente, per me si va ne l’eterno dolore, per me si va tra la perdut...
     par Dante ALIGHIERI [0] [0] (16/05/18)
  •  Ginkgo Biloba Ginkgo Biloba

    Dieses Baums Blatt, der von Osten Meinem Garten anvertraut, Giebt geheimen Sinn zu kosten, Wie's ...
     par Johann Wolfgang von GOETHE [2] [2] (05/05/18)
  •  Ode à une femme aimée Ode à une femme aimée

    L’homme fortuné qu’enivre ta présence Me semble l’égal des Dieux, car il entend Ruisseler...
     par SAPPHO [3] [5] (04/05/18)
  •  Mai. Mai.

    Depuis un mois, chère exilée, Loin de mes yeux tu t’en allas, Et j’ai vu fleurir les lilas ...
     par François COPPEE [1] [2] (03/05/18)
  •  Ich war ein Kind - [...] Ich war ein Kind - J'étais un enfant

    Ich war ein Kind und träumte viel und hatte noch nicht Mai; da trug ein Mann sein Seitenspiel an...
     par Rainer Maria RILKE [6] [1] (28/04/18)
  •  La salade La salade

    M. Cerosole vient de nous révéler que la salade est le véhicule de dangereux microbes et des vers...
     par Raoul PONCHON [2] [1] (25/04/18)
  •  Secondo Canto de l’Inferno Secondo Canto de l’Inferno

    Lo giorno se n’andava, e l’aere bruno toglieva gli animai che sono in Terra da le fatiche loro...
     par Dante ALIGHIERI [1] [1] (25/04/18)
  •  Aujourd'hui je me suis [...] Aujourd'hui je me suis promené

    Aujourd'hui je me suis promené avec mon camarade, Même s'il est mort, Je me suis promené avec m...
     par Robert DESNOS [5] [5] (18/04/18)
  •  Au poète Au poète

    Poète, n'attends rien des faveurs du vulgaire. L'extase et l'ovation bruyante n'ont qu'un temps...
     par Alexandre POUCHKINE [1] [3] (31/03/18)
  •  Voici les lieux charmants... Voici les lieux charmants...

    Voici les lieux charmants où mon âme ravie Passait à contempler Sylvie Ces tranquilles moments ...
     par Nicolas BOILEAU [4] [3] (16/03/18)
  •  Le Cochet, le Chat [...] Le Cochet, le Chat et le Souriceau

    Un Souriceau tout jeune, et qui n'avait rien vu, Fut presque pris au dépourvu. Voici comme il con...
     par Jean DE LA FONTAINE [2] [2] (06/03/18)
  •  La Besace La Besace

    Jupiter dit un jour : "Que tout ce qui respire S'en vienne comparaître aux pieds de ma grandeur : ...
     par Jean DE LA FONTAINE [1] [1] (26/01/18)
  •  La Seine a rencontré [...] La Seine a rencontré Paris

    Qui est là Toujours là dans la ville Et qui pourtant sans cesse arrive Et qui pourtant sans ces...
     par Jacques PREVERT [4] [3] (12/01/18)
  •  Enivrez-vous Enivrez-vous

    Il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible...
     par Charles BAUDELAIRE [1] [1] (05/01/18)
  •  Caprice blanc Caprice blanc

    L'hiver, de son pinceau givré, barbouille aux vitres Des pastels de jardins de roses en glaçons. ...
     par Emile NELLIGAN [3] [5] (03/01/18)
  •  Primo Canto de l’Inferno Primo Canto de l’Inferno

    Nel mezzo del cammin di nostra vita mi ritrovai per una selva oscura chè la diritta via era smarr...
     par Dante ALIGHIERI [4] [1] (30/12/17)
  •  Nativité Nativité

    D'aucuns ont un pleur charitable Pour Jésus né dans une étable. Je sais un sort plus lamentable...
     par Jean RICHEPIN [3] [1] (22/12/17)
  •  Le Rat de Ville et [...] Le Rat de Ville et le Rat des Champs

    Autrefois le Rat de ville Invita le Rat des champs, D'une façon fort civile, A des reliefs d'Ort...
     par Jean DE LA FONTAINE [4] [5] (14/12/17)
  •  Le cimetière marin Le cimetière marin

    Ce toit tranquille, où marchent des colombes, Entre les pins palpite, entre les tombes ; Midi le ...
     par Paul VALERY [4] [5] (13/11/17)
  •  A un ange gardien A un ange gardien

    Mon rêve, par l’amour redevenu chrétien, T’évoque à ses côtés, ô doux ange gardien, Div...
     par François COPPEE [7] [8] (13/11/17)
  •  Novembre Novembre

    Captif de l'hiver dans ma chambre Et las de tant d'espoirs menteurs, Je vois dans un ciel de novem...
     par François COPPEE [2] [3] (13/11/17)
  •  Les colombes Les colombes

    Sur le coteau, là-bas où sont les tombes, Un beau palmier, comme un panache vert, Dresse sa têt...
     par Théophile GAUTIER [1] [1] (08/11/17)
  •  Vins de France Vins de France

    Il est une heure où se rencontrent Tous les grands vins dans un festin, Heure fraterneIle où se ...
     par Charles MONSELET [9] [3] (30/10/17)
  •  Je plante en ta faveur [...] Je plante en ta faveur cet arbre

    Je plante en ta faveur cet arbre de Cybelle, Ce Pin, où tes honneurs se liront tous les jours ; ...
     par Pierre DE RONSARD [2] [2] (07/10/17)
  •  Le godiveau Le godiveau

    Quand j'étais tout petit, j'aimais les godiveaux. Où, modeste traiteur, souvent tu te révèl...
     par Charles MONSELET [3] [1] (25/09/17)
  •  Couplets de la rue [...] Couplets de la rue Saint-Martin

    Je n'aime plus la rue Saint-Martin Depuis qu'André Platard l'a quittée, Je n'aime plus la rue Sa...
     par Robert DESNOS [6] [6] (24/09/17)
  •  Epigramme imitée de [...] Epigramme imitée de l'anthologie

    L'autre jour, au fond d'un vallon, Un serpent piqua Jean Fréron. Que pensez-vous qu'il arri...
     par VOLTAIRE [1] [1] (22/09/17)
  •  Princes de la Chine Princes de la Chine

    a) Les trois princes Pou, Lou et You, Ornement de la Chine, Voyagent. Deux vont à machine, ...
     par Paul-Jean TOULET [4] [5] (19/09/17)
  •  « Un frisson me saisit [...] « Un frisson me saisit »

    Heureux qui près de toi, pour toi seule soupire, Qui jouit du plaisir de t’entendre parler, ...
     par SAPPHO [4] [5] (10/09/17)
  •  Berceuse Berceuse

    Sein maternel au pur contour, Veiné d'azur, gonflé d'amour, Ton lait s'échappe d'une fraise ...
     par André LEMOYNE [4] [5] (09/09/17)
  •  Automne Automne

    Dans le brouillard s’en vont un paysan cagneux Et son bœuf lentement dans le brouillard d’auto...
     par Guillaume APOLLINAIRE [3] [2] (07/09/17)
  •  Les Amazones Les Amazones

    On voit errer au loin les yeux d’or des lionnes… L’Artémis, à qui plait l’orgueil des c...
     par Renée VIVIEN [0] [2] (03/09/17)
  •  Der Dichter - Le poète Der Dichter - Le poète

    Du entfernst dich von mir, du Stunde. Wunden schlägt mir dein Flügelschlag. Allein: was so...
     par Rainer Maria RILKE [1] [0] (29/08/17)
  •  Le Cid Le Cid

    Romance. Air des Folies d’Espagne. Prêt à partir pour la rive africaine, Le Cid armé, to...
     par François-René DE CHATEAUBRIAND [0] [3] (25/08/17)
  •  La mer La mer

    Loin des grands rochers noirs que baise la marée, La mer calme, la mer au murmure endormeur, Au...
     par Charles-Nérée BEAUCHEMIN [0] [3] (22/08/17)
  •  Le champ d’ naviots Le champ d’ naviots

    L’matin, quand qu’j’ai cassé la croûte, J’pouill’ ma blous’, j’prends moun hottezie...
     par Gaston COUTE [3] [1] (22/08/17)
  •  A ceux qui veulent [...] A ceux qui veulent rester esclaves

    Puisque le peuple veut que l’aigle impériale Plane sur son abjection, Puisqu’il dort, écras...
     par Louise MICHEL [0] [3] (22/08/17)
  •  Les corbeaux Les corbeaux

    Les noirs corbeaux au noir plumage, Que chassa le vent automnal, Revenus de leur long voyage, ...
     par Charles-Nérée BEAUCHEMIN [1] [1] (21/08/17)
  •  La peste La peste

    Dans la rue un pas retentit. La cloche n’a qu’un seul battant. Où va-t-il le promeneur qui se ...
     par Robert DESNOS [1] [3] (21/08/17)
  •  A celle que j'aime A celle que j'aime

    Dans ta mémoire immortelle, Comme dans le reposoir D'une divine chapelle, Pour celui qui t'est...
     par Charles-Nérée BEAUCHEMIN [3] [2] (20/08/17)
  •  Ainsi le jeune amant Ainsi le jeune amant

    Ainsi le jeune amant, seul, loin de ses délices, S’assied sous un mélèze au bord des précipic...
     par André CHENIER [1] [2] (20/08/17)
  • 1 sur 17



    .