Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie d'hier
La section poésie d'hier est un espace de publication ouvert aux membres inscrits.
Ils peuvent librement poster 1 poème tous les 7 jours d'un auteur célèbre et dont les écrits sont tombés dans le domaine public (décès de plus de 70 ans).
Il faut préalablement vérifier que l'auteur concerné est bien présent dans la liste des poètes d'hier (en cas d'absence, il est possible de l'ajouter)
Ces poèmes peuvent ensuite être illustrés (par les artistes visuels) ou interprétés (par les artistes audio ou interprètes).
ENVOYER VOTRE POEME

1 sur 18

  •  A une passante A une passante

    La rue assourdissante autour de moi hurlait. Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse, U...
     par Charles BAUDELAIRE [8] [13] (27/12/09)
  •  Ballade pour une amoureuse Ballade pour une amoureuse

    Muse au beau front, muse sereine, Plus de satire, j'y consens. N'offensons pas avec ma haine Le c...
     par Théodore de BANVILLE [12] [11] (27/12/09)
  •  Désirs Désirs

    Le rêve pour les uns serait d'avoir des ailes, De monter dans l'espace en poussan...
     par Guy de MAUPASSANT [5] [9] (06/09/13)
  •  A un ange gardien A un ange gardien

    Mon rêve, par l’amour redevenu chrétien, T’évoque à ses côtés, ô doux ange gardien, Div...
     par François COPPEE [8] [8] (13/11/17)
  •  Le bateau ivre Le bateau ivre

    Comme je descendais des Fleuves impassibles, Je ne me sentis plus guidé par les haleurs : Des Pea...
     par Arthur RIMBAUD [12] [8] (13/06/17)
  •  L'offrande à la nature L'offrande à la nature

    Nature au coeur profond sur qui les cieux reposent, Nul n’aura comme moi si chaudement aimé La ...
     par Anna de NOAILLES [14] [8] (13/08/14)
  •  Mon rêve familier Mon rêve familier

    Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime...
     par PAUL VERLAINE [12] [8] (27/12/09)
  •  Lorsque la douce nuit... Lorsque la douce nuit...

    Lorsque la douce nuit, comme une douce amante, S'avance pas à pas, à la chute du jour, S'avanc...
     par Jules VERNE [10] [8] (27/12/09)
  •  Sur la mort d'une rose Sur la mort d'une rose

    Cette rose qui meurt dans un vase d'argile Attriste mon regard, Elle paraît souffrir et son far...
     par Raymond RADIGUET [16] [8] (27/12/09)
  •  Le Bac Le Bac

    - Au dret* Pommé, au dret Grivelot, hue, ho, dia! -  Un chariot dévale au revers de la route, ...
     par Marie DAUGUET [10] [7] (07/12/14)
  •  Le Lac Le Lac

    « Le Lac » Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages, Dans la nuit éternelle emportés...
     par Alphonse de LAMARTINE [8] [7] (27/12/09)
  •  Les oies inquiètes Les oies inquiètes

    Les oies qui traînent dans le bourg Ainsi que des commères grasses Colportant les potins du jour...
     par Gaston COUTE [5] [6] (11/12/18)
  •  Pèlerinage Pèlerinage

    Pour aller en Galice Expier mes amours, Demain, sous un cilice, J'éteindrai mes beaux jours. ...
     par Marceline DESBORDES-VALMORE [3] [6] (01/12/18)
  •  Féminin singulier Féminin singulier

    Éternel Féminin de l’éternel Jocrisse ! Fais-nous sauter, pantins nous payons les décors ! N...
     par Tristan CORBIERE [2] [6] (28/10/18)
  •  La flûte La flûte

    Je n'étais qu'une plante inutile, un roseau. Aussi je végétais, si frêle, qu'un oiseau En se p...
     par Jean RICHEPIN [13] [6] (08/08/18)
  •  Caprice blanc Caprice blanc

    L'hiver, de son pinceau givré, barbouille aux vitres Des pastels de jardins de roses en glaçons. ...
     par Emile NELLIGAN [4] [6] (03/01/18)
  •  Le cimetière marin Le cimetière marin

    Ce toit tranquille, où marchent des colombes, Entre les pins palpite, entre les tombes ; Midi le ...
     par Paul VALERY [5] [6] (13/11/17)
  •  Couplets de la rue [...] Couplets de la rue Saint-Martin

    Je n'aime plus la rue Saint-Martin Depuis qu'André Platard l'a quittée, Je n'aime plus la rue Sa...
     par Robert DESNOS [6] [6] (24/09/17)
  •  L'horizon chimérique L'horizon chimérique

    L'horizon chimérique Je me suis embarqué sur un vaisseau qui danse Et roule bord sur bo...
     par Jean DE LA VILLE de MIRMONT [0] [6] (18/08/17)
  •  Ballade du petit bébé Ballade du petit bébé

    Il fait un gazouillis suave, Un chantonnement continu, Sans souci du ton, de l'octave. Son crâne...
     par Edmond ROSTAND [2] [6] (22/06/17)
  •  La Fourrure La Fourrure

    Je hume en frémissant la tiédeur animale D’une fourrure aux bleus d’argent, aux bleus d’o...
     par Renée VIVIEN [4] [6] (18/03/17)
  •  Automne Automne

    Tu le sais, inimitable fraise des bois Comme un charbon ardent aux doigts de qui te cueille : Le...
     par Raymond RADIGUET [0] [6] (06/03/17)
  •  Le mal marié Le mal marié

    Que le bon soit toujours camarade du beau, Dès demain je chercherai femme ; Mais ...
     par Jean de la FONTAINE [4] [6] (11/01/17)
  •  La source La source

    Une eau vive étincelle en la forêt muette, Dérobée aux ardeurs du jour ; Et le roseau s'y ploi...
     par Charles Marie René LECONTE DE LISLE [2] [6] (10/01/17)
  •  Le vaisseau d'or Le vaisseau d'or

    Ce fut un grand Vaisseau taillé dans l'or massif: Ses mâts touchaien...
     par Emile NELLIGAN [6] [6] (04/06/16)
  •  A Madame du Châtelet [...] A Madame du Châtelet

    Si vous voulez que j'aime encore, Rendez-moi l'âge des amours ; Au crépuscule de...
     par VOLTAIRE [3] [6] (06/09/13)
  •  Où donc est le bonheur [...] Où donc est le bonheur ?

    Où donc est le bonheur ? disais-je. - Infortuné ! Le bonheur, ô mon Dieu, vous ...
     par Victor HUGO [4] [6] (01/07/13)
  •  Hymne à la Beauté Hymne à la Beauté

    Viens-tu du ciel profond ou sors-tu de l'abîme, Ô Beauté? ton regard, infernal et divin, Vers...
     par Charles BAUDELAIRE [11] [6] (22/05/12)
  •  Une femme m'a dit ceci [...] Une femme m'a dit ceci

    Une femme m'a dit ceci : - J'ai pris la fuite. Ma fille que j'avais au sein, toute petite, Criait,...
     par Victor HUGO [20] [6] (24/04/12)
  •  Aphrodite Aphrodite

    Ô Déesse en nos bras si tendre et si petite, Déesse au cœur de chair, plus fa...
     par Pierre LOUYS [3] [6] (29/01/12)
  •  Dors ! Dors !

    L'orage de tes jours a passé sur ma vie ; J'ai plié sous ton sort, j'ai pleuré de tes pleurs ; ...
     par Marceline DESBORDES-VALMORE [12] [6] (08/10/11)
  •  Châtiment de l’orgueil Châtiment de l’orgueil

    En ces temps merveilleux où la Théologie Fleurit avec le plus de sève et d’énergie On racont...
     par Charles BAUDELAIRE [10] [6] (27/02/11)
  •  Enivrez-vous Enivrez-vous

    Il faut être toujours ivre. Tout est là : c’est l’unique question. Pour ne pas sentir l’h...
     par Charles BAUDELAIRE [3] [6] (01/11/10)
  •  Il pleure dans mon [...] Il pleure dans mon coeur

    Il pleure dans mon coeur Comme il pleut sur la ville ; Quelle est cette langueur Qui pénètre mo...
     par PAUL VERLAINE [1] [6] (27/12/09)
  •  Se voir le plus possible [...] Se voir le plus possible ...

    Se voir le plus possible et s'aimer seulement, Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge,...
     par Alfred de MUSSET [15] [6] (27/12/09)
  •  C'est l'extase langoureuse C'est l'extase langoureuse

    Paul VERLAINE 1844 - 1896 C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'es...
     par Paul VERLAINE [8] [5] (01/09/18)
  •  Ode à une femme aimée Ode à une femme aimée

    L’homme fortuné qu’enivre ta présence Me semble l’égal des Dieux, car il entend Ruisseler...
     par SAPPHO [3] [5] (04/05/18)
  •  Aujourd'hui je me suis [...] Aujourd'hui je me suis promené

    Aujourd'hui je me suis promené avec mon camarade, Même s'il est mort, Je me suis promené avec m...
     par Robert DESNOS [6] [5] (18/04/18)
  •  Le Rat de Ville et [...] Le Rat de Ville et le Rat des Champs

    Autrefois le Rat de ville Invita le Rat des champs, D'une façon fort civile, A des reliefs d'Ort...
     par Jean DE LA FONTAINE [4] [5] (14/12/17)
  •  « Un frisson me saisit [...] « Un frisson me saisit »

    Heureux qui près de toi, pour toi seule soupire, Qui jouit du plaisir de t’entendre parler, ...
     par SAPPHO [4] [5] (10/09/17)
  •  Berceuse Berceuse

    Sein maternel au pur contour, Veiné d'azur, gonflé d'amour, Ton lait s'échappe d'une fraise ...
     par André LEMOYNE [4] [5] (09/09/17)
  •  Violette Violette

    De violette et de cinname, De corail humide et rosé, De marbre vif, d'ombre et de flamme Est ...
     par Maurice ROLLINAT [0] [5] (11/06/17)
  •  Vénus de Milo Vénus de Milo

    Marbre sacré, vêtu de force et de génie, Déesse irrésistible au port victorieux, Pure comme u...
     par Charles Marie René LECONTE DE LISLE [0] [5] (11/04/17)
  •  Le dormeur du val Le dormeur du val

    C'est un trou de verdure où chante une rivière, Accrochant follement aux herbes des ...
     par Arthur RIMBAUD [6] [5] (01/04/17)
  •  Je vais faire un poème [...] Je vais faire un poème sur le pur néant

    Je vais faire un poème sur le pur néant : Ce ne sera pas sur moi ni sur d’autres gens, Ce ne s...
     par GUILLAUME IX [6] [5] (10/03/17)
  •  Art poétique Art poétique

    De la musique avant toute chose, Et pour cela préfère l'Impair Plus vague et plus soluble dans l...
     par Paul VERLAINE [2] [5] (12/11/16)
  •  Ballade des mauvaises [...] Ballade des mauvaises personnes

    Qu'on vive dans les étincelles Ou qu'on dorme sur le gazon Au bruit des râteaux et des pelles,...
     par Charles CROS [4] [5] (08/11/16)
  •  Déclaration Déclaration

    Femme, sitôt que ton regard Eut transpercé mon existence, J'ai renié vingt espérances, J'a...
     par Alphonse BEAUREGARD [10] [5] (02/10/16)
  •  Amour immaculé Amour immaculé

    Je sais en une église un vitrail merveilleux Où ...
     par Emile NELLIGAN [3] [5] (11/07/16)
  •  Sérénade triste Sérénade triste

    Comme des larmes d’or qui de mon cœur s’égouttent, Feuilles de m...
     par Emile NELLIGAN [5] [5] (08/06/16)
  • 1 sur 18



    .