Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie d'hier
La section poésie d'hier est un espace de publication ouvert aux membres inscrits.
Ils peuvent librement poster 1 poème tous les 7 jours d'un auteur célèbre et dont les écrits sont tombés dans le domaine public (décès de plus de 70 ans).
Il faut préalablement vérifier que l'auteur concerné est bien présent dans la liste des poètes d'hier (en cas d'absence, il est possible de l'ajouter)
Ces poèmes peuvent ensuite être illustrés (par les artistes visuels) ou interprétés (par les artistes audio ou interprètes).
ENVOYER VOTRE POEME

1 sur 18

  •  Das Rosen-Innere - [...] Das Rosen-Innere - Intérieur de rose

    Das Rosen-Innere Wo ist zu diesem Innen ein Außen? Auf welches Weh legt man solches Linnen ? ...
     par Rainer Maria RILKE [2] [1] (16/06/19)
  •  Nascita di Venere Nascita di Venere

    Vénus, debout sur le plus beau des coquillages, Aborde, nue, au moins sauvage des ...
     par Paul VERLAINE [0] [1] (27/04/19)
  •  Ô beaux yeux bruns,... Ô beaux yeux bruns,...

    Ô beaux yeux bruns, ô regards détournés, Ô chauds soupirs, ô larmes épandues, Ô no...
     par Louise LABE [4] [4] (14/09/18)
  •  Ginkgo Biloba Ginkgo Biloba

    Dieses Baums Blatt, der von Osten Meinem Garten anvertraut, Giebt geheimen Sinn zu kosten, Wie's ...
     par Johann Wolfgang von GOETHE [2] [2] (05/05/18)
  •  Voici les lieux charmants... Voici les lieux charmants...

    Voici les lieux charmants où mon âme ravie Passait à contempler Sylvie Ces tranquilles moments ...
     par Nicolas BOILEAU [4] [3] (16/03/18)
  •  Le cimetière marin Le cimetière marin

    Ce toit tranquille, où marchent des colombes, Entre les pins palpite, entre les tombes ; Midi le ...
     par Paul VALERY [5] [6] (13/11/17)
  •  La julienne La julienne

    Julienne ! Un nom de femme ! Un doux nom composé, Un nom qui dans mon âme S'est impatroni...
     par Charles MONSELET [3] [2] (19/08/17)
  •  Le sonnet de l'asperge Le sonnet de l'asperge

    Le sonnet de l'asperge Oui, faisons lui fête ! Légume prudent, C'est la note honnête D'un f...
     par Charles MONSELET [5] [2] (15/04/17)
  •  Les rois mages Les rois mages

    Ils perdirent l'étoile, un soir ; pourquoi perd-on L'étoile ? Pour l'avoir parfois trop regardée...
     par Edmond ROSTAND [4] [3] (23/12/16)
  •  Der Kaiser von China [...] Der Kaiser von China - L'empereur de Chine

    Mein Vater war ein trockner Taps, Ein nüchterner Duckmäuser, Ich aber trinke meinen Schnaps Und...
     par Heinrich HEINE [7] [0] (23/11/16)
  •  Le homard Le homard

    Le homard, compliqué comme une cathédrale, Sur un lit de persil, monstre rouge, apparaît. En le...
     par Charles MONSELET [4] [1] (06/10/16)
  •  Voix intérieure Voix intérieure

    Mon ami, quels ennuis vous donnent de l'humeur ? Le vivre vous chagrine et le mourir vous fâche. ...
     par Anna de NOAILLES [8] [4] (21/01/15)
  •  Le Bac Le Bac

    - Au dret* Pommé, au dret Grivelot, hue, ho, dia! -  Un chariot dévale au revers de la route, ...
     par Marie DAUGUET [10] [7] (07/12/14)
  •  Complainte Complainte

    Que m'importe la renaissance De l'allègre et fidèle été ? J'ai fini mon éternité, Amour ...
     par Anna de NOAILLES [10] [4] (11/08/14)
  •  Grand étang romantique [...] Grand étang romantique et qui m’a répondu

    Grand étang romantique et qui m’a répondu Où nous nous mélangions comme en l’eau primitive ...
     par Marie DAUGUET [4] [4] (04/12/13)
  •  Dors ! Dors !

    L'orage de tes jours a passé sur ma vie ; J'ai plié sous ton sort, j'ai pleuré de tes pleurs ; ...
     par Marceline DESBORDES-VALMORE [12] [6] (08/10/11)
  •  Der Erlkönig / Le [...] Der Erlkönig / Le Roi des Aulnes

    Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? Es ist der Vater mit seinem Kind ; Er h...
     par Johann Wolfgang von GOETHE [10] [5] (11/03/11)
  •  Dordrecht Dordrecht

    Ton ciel toujours un peu Bleu Le matin souvent un peu Pleut Dordrecht endroit si beau Tombeau...
     par Marcel PROUST [2] [0] (09/01/11)
  •  Vladimir Maïakovski Vladimir Maïakovski

    D’un coup j’ai barbouillé la carte du quotidien en faisant gicler la couleur hors du verre; j...
     par Vladimir MAIAKOVSKI [2] [1] (29/12/10)
  •  Ô longs désirs, ô [...] Ô longs désirs, ô espérances vaines

    Ô longs désirs, ô espérances vaines, Tristes soupirs et larmes coutumières A engendrer de moi...
     par Louise LABE [8] [1] (01/10/10)
  •  Chant des captifs (souvenirs [...] Chant des captifs (souvenirs de Calédonie)

    Ici l'hiver n'a pas de prise, Ici les bois sont toujours verts ; De l'Océan, la fraîche brise...
     par Louise MICHEL [3] [4] (18/03/10)
  •  Au sommet de ma voix Au sommet de ma voix

    Elle m’aime, elle ne m’aime pas Je trie mes mains Et j’ai cassé mes doigts. Alors les prem...
     par Vladimir MAIAKOVSKI [5] [4] (26/02/10)
  •  A la gloire du vent A la gloire du vent

    - Toi qui t'en vas là-bas, Par toutes les routes de la terre, Homme tenace et solitaire, Vers o...
     par Emile VERHAEREN [3] [2] (08/01/10)
  •  A celle qui est trop [...] A celle qui est trop gaie

    Ta tête, ton geste, ton air Sont beaux comme un beau paysage ; Le rire joue en ton visage Comme un ...
     par Charles BAUDELAIRE [6] [4] (27/12/09)
  •  Carmen Carmen

    Carmen est maigre - un trait de bistre Cerne son oeil de gitana ; Ses cheveux sont d'un noir sinis...
     par Théophile GAUTIER [9] [2] (27/12/09)
  •  Mon rêve familier Mon rêve familier

    Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime...
     par PAUL VERLAINE [12] [8] (27/12/09)
  •  Tempête et calme Tempête et calme

    L'ombre Suit Sombre Nuit ; Une Lune Brune Luit. Tranquille L'air pur Distille L...
     par Jules VERNE [1] [4] (27/12/09)
  •  Mignonne, allons voir [...] Mignonne, allons voir si la rose

    A Cassandre Mignonne, allons voir si la rose Qui ce matin avoit desclose Sa robe de pourpre au ...
     par Pierre de RONSARD [0] [2] (27/12/09)
  •  Printemps Printemps

    Et puis, c’est oublié. Ai-je pensé, vraiment, ces choses-là ? Bon soleil, te voilà Sur ...
     par Sabine SICAUD [4] [3] (27/12/09)
  •  Matin d'Automne Matin d'Automne

    C’est un matin…non pas un matin de Corot Avec des arbres et des nymphes sur la terre, C’...
     par Sabine SICAUD [4] [5] (27/12/09)
  •  En Arles En Arles

    Dans Arles, où sont les Aliscams, Quand l’ombre est rouge, sous les roses, Et clair le temps,...
     par Paul-Jean TOULET [9] [1] (27/12/09)
  •  Le chemin des Chevaux Le chemin des Chevaux

    N’as-tu pas un cheval blanc Là-bas dans ton île? Une herbe sauvage Croît-elle pour lui? A...
     par Sabine SICAUD [2] [2] (27/12/09)
  •  Le Lac Le Lac

    « Le Lac » Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages, Dans la nuit éternelle emportés...
     par Alphonse de LAMARTINE [8] [7] (27/12/09)
  •  L'automne L'automne

    Salut ! bois couronnés d'un reste de verdure ! Feuillages jaunissants sur les gazons épars ! Sal...
     par Alphonse de LAMARTINE [3] [2] (27/12/09)
  •  Revecy venir du printans Revecy venir du printans

    Refrain: Revecy venir du Printans. L'amoureuz' et belle saizon. Le courant des eaus recherchant...
     par Jean-Antoine de BAÏF [1] [0] (27/12/09)
  •  Une dentelle s'abolit Une dentelle s'abolit

    Une dentelle s'abolit Dans le doute du Jeu suprême A n'entrouvrir comme un blasphème Qu'absence...
     par Stéphane MALLARME [8] [3] (27/12/09)
  •  L'horloge L'horloge

    Vulnerant omnes, ultima necat. La voiture fit halte à l'église d'Urrugne, Nom rauque, dont le ...
     par Théophile GAUTIER [1] [1] (21/06/19)
  •  Antigone Antigone

    L’Homme, puni des dieux parce qu’il a trouvé, Pareil en sa misère à l’époux de Jocaste, ...
     par Albert SAMAIN [1] [0] (17/06/19)
  •  La solea La solea

    La soleá Vêtue de voiles noirs, elle pense que le monde est bien petit et le coeur immense V...
     par Federico GARCIA LORCA [0] [1] (14/06/19)
  •  L'odeur de mon pays L'odeur de mon pays

    L’odeur de mon pays était dans une pomme. Je l'ai mordue avec les yeux fermés du somme, Pour...
     par Lucie DELARUE-MARDRUS [3] [3] (07/06/19)
  •  Fenêtres ouvertes Fenêtres ouvertes

    Le matin - En dormant J'entends des voix. Lueurs à travers ma paupière. Une cloche est en bran...
     par Victor HUGO [0] [0] (07/06/19)
  •  La grosse anguille La grosse anguille

    La grosse anguille est dans sa phase Torpide : le soleil s’embrase. Au fond de l’onde qui ...
     par Maurice ROLLINAT [6] [2] (22/05/19)
  •  Les trois oiseaux Les trois oiseaux

    J’ai dit au ramier : « Pars ! Et va, quand même, Au-delà des champs d’avoine et de foin, Me...
     par François COPPEE [0] [1] (14/05/19)
  •  Le hareng saur Le hareng saur

    Il était un grand mur blanc — nu, nu, nu, Contre le mur une échelle — haute, haute, haute, ...
     par Charles CROS [2] [2] (04/05/19)
  •  La semaine sainte à [...] La semaine sainte à Rome

    Je suis venu voir le Saint-Père (A qui Dieu fasse un sort prospère !) En son éternelle cité....
     par Charles MONSELET [0] [0] (18/04/19)
  •  A ma jument souris A ma jument souris

    Pas d’éperon ni de cravache, N’est-ce pas, Maîtresse à poil gris… C’est bon à pousser ...
     par Tristan CORBIERE [1] [2] (18/04/19)
  •  Tsigane Tsigane

    Dans la course effarée et sans but de ma vie Dédaigneux des chemins déjà frayés, trop longs, ...
     par Charles CROS [3] [1] (12/04/19)
  •  Les oiseaux de passage Les oiseaux de passage

    C’est une cour carrée et qui n’a rien d’étrange : Sur les flancs, l’écurie et l’établ...
     par Jean RICHEPIN [4] [2] (12/04/19)
  •  Je respire où tu palpites Je respire où tu palpites

    Je respire où tu palpites, Tu sais ; à quoi bon, hélas ! Rester là si tu me quittes, Et viv...
     par Victor HUGO [1] [2] (09/04/19)
  •  Le livre de la pauvreté [...] Le livre de la pauvreté et de la mort

    Je suis peut-être enfoui au sein des montagnes solitaire comme une veine de métal pur; je suis p...
     par Rainer Maria RILKE [1] [1] (08/04/19)
  • 1 sur 18



    .