Accueil
Poésie libre
La section poésie libre est un espace de publication ouvert aux membres inscrits en tant que poètes.
Ils peuvent librement poster chacun 1 poème de leur cru tous les 7 jours.
Ces poèmes peuvent ensuite être illustrés (par les artistes visuels) ou interprétés (par les artistes audio ou interprètes).

1 sur 247

  •  Griserie Griserie

    Suivant que réfléchir, ainsi, de ce miroir Connexe, et dont on cave une image réelle De la v...
     par Salus [0] [0] (25/10/20)
  •  Echappée Echappée

    La mousse murmure sous ma botte Un lent et goureux silence d'outre terne D'où suintent des soifs ...
     par Tigrou [0] [0] (25/10/20)
  •  Désolation Désolation

    Les sombres ombres illuminées Absorbées par le soleil glacé, Les ondes dormantes enflammées F...
     par Loren [0] [1] (25/10/20)
  •  Mangroves ? à préserver Mangroves ? à préserver

    LA MANGROVE ET les indiens d'origine Les mangroves, forêts littorales inondées Son...
     par Arcane [7] [1] (25/10/20)
  •  Allons... ! Allons... !

    Vil Maraud Tu as été arrêté, emmené par les gens d’armes Mis en geôle, as-tu été moles...
     par Gonzague [1] [2] (24/10/20)
  •  Il y a Il y a

    Il y a des heures plus grandes et plus belles Des eaux plus noires et plus profondes Il y a le feu...
     par Jmserac [3] [2] (24/10/20)
  •  Rhodanienne cavalcade Rhodanienne cavalcade

    Le vent frais, le vent clair, le vent froid, le vent fou, Qui descend, qui s'en vient, qui s'abat s...
     par Ombrefeuille [7] [6] (24/10/20)
  •  Premières impressions [...] Premières impressions d'athènes

    Voilà, je suis bien arrivé à l'hôtel Pella Inn. Il n'y a plus beaucoup de touristes en cette fin...
     par Paul Konstantin [1] [1] (24/10/20)
  •  Eilles des cognées Eilles des cognées

    Filles ondulantes des forêts Et d’ahanantes cognées Désaltérant sans relâche Leurs arcs d...
     par Hurlevent [0] [1] (24/10/20)
  •  L'acheron L'acheron

    Je t'ai tant aimé, la vie Quand lascive tu te donnais Et je me suis assagi Quand tu me le dema...
     par Netmela [2] [0] (24/10/20)
  •  Le bal du monde Le bal du monde

    Le printemps nouveau-né Ouvre le bal du monde Et sème attentionné Par poignée, à la ro...
     par Cepyge X [0] [0] (24/10/20)
  •  Nous ne sommes qu'illusion Nous ne sommes qu'illusion

    Comme porte de mémoire battant au vent notre vie s'ouvre et se referme Il y a peu de choses à ...
     par Philippeb [9] [6] (23/10/20)
  •  De la fabrique de l'écrivain [...] De la fabrique de l'écrivain national

    Ce jour Télérama nous offre de comprendre Comment une patrie produit son écrivain Fétiche et c...
     par Hicvelibi [5] [3] (23/10/20)
  •  Pourquoi ? Pourquoi ?

    Je suis prisonnier, j’ai perdu ma liberté, La vie pour moi n’aura plus jamais aucun sens. ...
     par Lefebvre [4] [2] (23/10/20)
  •  Changement... Changement...

    Une ronde incessante Sur l’Histoire passée, Figé, n’arrivant pas à extraire Les Vérité...
     par BY-LP [2] [1] (23/10/20)
  •  Prisme Prisme

    Dans l’œil étoilé du futur, Je vois une image précaire D’un monde inquiétant...
     par Claudel [5] [4] (23/10/20)
  •  Chronos . Chronos .

    Ni vu ni connu je suis le temps, vivant et obtus Sa déconvenue . En faire le semblant, le temp...
     par Elbaid [0] [0] (22/10/20)
  •  La nymphe et le faune La nymphe et le faune

    Par si belle prouesse à la gloire accéda Et reçut de docteur le titre d'Honoris...
     par Jim [0] [0] (22/10/20)
  •  Automne Automne

    Sa Majesté Automne L’automne est là, Incertain, frémissant, l’automne est là, Et pourtant...
     par Graziella [0] [0] (22/10/20)
  •  InstantanÉ InstantanÉ

    Les saisons vont passer il nous restera juste pour ne pas les verser ces larmes retenues d’un...
     par Ma douce [0] [0] (22/10/20)
  •  Les déclencheurs de [...] Les déclencheurs de la révolution

    Vingt-deux jeunes hommes Déterminés et pleins d’espoirs Ont décidé sans aucun référendum ...
     par Souleimane [4] [0] (22/10/20)
  •  Au fil de l'eau Au fil de l'eau

    les matins sont frileux les arbres se dépouillent les feuilles de vignes se rouillent et la bruy...
     par Recreation [2] [2] (22/10/20)
  •  Un cri dans la nuit Un cri dans la nuit

    Annette est repartie, Repartie dans la nuit; Annette est repartie Et le sommeil me fuit. Un ...
     par Boblawap [0] [1] (22/10/20)
  •  Les chrysanthèmes Les chrysanthèmes

    Sous la lumière rousse Du soleil de Toussaint Le chemin grimpe en douce La fraîcheur d...
     par Machajol [6] [2] (21/10/20)
  •  Le chant de la nature Le chant de la nature

    Dans le froid hivernale Le feu brûle, sa lumière rejoins les cieux embrasé Les arbres se mette...
     par Magnus [0] [0] (21/10/20)
  •  Le samouraï Le samouraï

    Les décombres gris vert encombrent le hameau Où la douce chaumière expulse son poison Noir. Voy...
     par Hoho [3] [1] (21/10/20)
  •  La trace sur le mur La trace sur le mur

    _____________ஜ۩۞۩ஜ____________ On ne pouvait plus se voir en peinture J'ai d...
     par Kerdrel [6] [2] (21/10/20)
  •  En ''mâle'' de reconnaissance En ''mâle'' de reconnaissance

    On les reconnaît assurément Dans leurs costumes trop grands Ces nouveaux petits pédants Qui br...
     par Chedu [0] [1] (21/10/20)
  •  En catimini En catimini

    Dans l'éclat de l'automne. Au miroir  infini. Les heures s'egrénent en catimini. J'accueille, l...
     par Colline [11] [3] (21/10/20)
  •  Chacun son tour. Chacun son tour.

    Valérie mariée, a besoin d’un amant. Mais a aussi Nina chatte délicieuse Subtile et ...
     par Rimatouvent [4] [2] (19/10/20)
  •  La paix du repos La paix du repos

    La mort du moi N'est pas l'âme hors de soi La magie de la vie Comme un souffle s'enfuit La...
     par Ouakaman [5] [4] (19/10/20)
  •  J'ai pensé que .. J'ai pensé que ..

    J'ai pensé que .. La peur Est un fidèle ami Qui nous suit La colère, L'esprit d'un orage...
     par Mademoiselle [10] [5] (18/10/20)
  •  Trace onirique Trace onirique

    Irruptions, cassures en surbrillance, Au continuum dont jouit l'esprit, Rompent la surface où l...
     par Salus [5] [3] (18/10/20)
  •  Cadeau offert Cadeau offert

    Il me faut écrire Ce texte à offrir Qui parle, qui cause, De rien d'autre qu'une rose. Elle ...
     par Stalinof [3] [2] (18/10/20)
  •  Matin en beauté Matin en beauté

    Des brumes à l'horizon ruisselaient du ciel, Cotonneuses vapeurs grises, évanescentes Qui laissa...
     par Cielbleu [4] [4] (18/10/20)
  •  Envolées célestes Envolées célestes

    L'aurore arbore Sa chevelure d'or Dans un voile bleuté où perlent des nuées D'oiseaux charmé...
     par Loren [12] [2] (18/10/20)
  •  Saynète d’un homme [...] Saynète d’un homme heureux

    Saynète en 35 vers de 12 pieds qui se déroule au XVIIe siècle, dans une auberge de la rue Mauc...
     par Aviateur [4] [4] (18/10/20)
  •  La nausée La nausée

    et donnez à cette jeune fille un banc où reposer elle est épuisée qu’on l’allonge tendr...
     par Yablokovnaia [1] [1] (17/10/20)
  •  Dieu existe (estrambot) Dieu existe (estrambot)

    L’Être infiniment bon, infiniment aimable, Pendant le catéchisme un ressassé couplet Ajoutant...
     par Stapula [0] [0] (17/10/20)
  •  Ange Ange

    Dans chaque goutte d'eau, Un bec trempe son bout. Font ainsi les oiseaux, Leur fa...
     par Maricarmelle [2] [2] (17/10/20)
  •  Faut-il ? ma liberté. Faut-il ? ma liberté.

    Après l'assassinat de Samuel Paty. Faut-il ne rien dire ? Faut-il avoir peur ? Quand craigna...
     par Saintes [10] [3] (17/10/20)
  •  Voleur d'âme Voleur d'âme

    Voleur d’âme Je ressens le souffle putride de la mort Et son haleine nauséeuse sur mon...
     par Gonzague [1] [1] (17/10/20)
  •  Anticipation invisible Anticipation invisible

    Obscurité visible dans les yeux Clarté dans le coin des paupières Les cerveaux se sont éteints...
     par Tifred [4] [0] (17/10/20)
  •  Lettre de guernesey Lettre de guernesey

    Le ciel a mis son manteau gris Loin de la France mon pays Ce lieu où j’ai des souvenirs Avec u...
     par Lastours [6] [3] (17/10/20)
  •  Paris - 2 - 3 Paris - 2 - 3

    Paris - 2 L'Arc de triomphe La tour Eiffel le Louvre Ses nuits magiques Haiku Les...
     par Cepyge X [1] [0] (16/10/20)
  •  J'écris donc je vis J'écris donc je vis

    Quatre heures au cadran c'est la nuit, le matin? le sommeil est absent l'esprit est incertain. ...
     par Vikthor [6] [4] (16/10/20)
  •  Égarements Égarements

    Si le rêve m'égare A l'idée que le jour Serait couleur de suie Débouche l'horizon Asperge-...
     par Mahea [6] [1] (16/10/20)
  •  Précision Précision

    Je la rêve imparfaitement, Alors je l’écris qu’ainsi s’ancre Chaque détail, et son co...
     par Lau [11] [2] (16/10/20)
  •  Le vagabond Le vagabond

    LE VAGABOND 3 août 1788 Allongé sur le côté de la vieille route, Un vagabond pétrifié s...
     par Chrishautrhin [3] [1] (16/10/20)
  •  Peau Peau

    J’ai posé sur ta peau un baiser de silence Humidifié ses pores, asticoté ses sens Elle a ...
     par Folamour [0] [2] (16/10/20)
  • 1 sur 247



    .