Accueil

Poèmes sur DESTIN (Avril 2004)

1 sur 3

  •  Les arbres amants. Les arbres amants.

    Les verts s'énivrent dans l'azur luminescent. S'irisent de bleus les feuillages mystérieux Sous ...
     par Loren [24] [8] (14/03/21)
  •  Nous aurons existé Nous aurons existé

    ____________ஜ۩۞۩ஜ__________ Sans que nous sachions trop pourquoi Nous aurons lai...
     par Kerdrel [18] [8] (12/07/22)
  •  Etranger et étrangère Etranger et étrangère

    Histoire d’un étranger et une étrangère Chacun vit à l’autre bout de l’univers Deux nob...
     par Poetedza [14] [7] (18/07/17)
  •  Doux instant Doux instant

    Au sein de nos pensées, chérir les songes Jusqu'à la n...
     par Colline [14] [6] (21/05/16)
  •  Arbre nécrologique [...] Arbre nécrologique

    Dans l'hippodrome, (il est stalin), des hippocampes à thé lisaient 'Mein Kampf'... Odessa...
     par Dynamot [10] [6] (04/04/17)
  •  Ouh ! ouh ! l'usurpateur Ouh ! ouh ! l'usurpateur

    Je n'entonnerai pas un hymne à GOOGLE Clavier et glacial écran. Inavouable imposteur avec grand...
     par Arcane [14] [6] (08/04/19)
  •  Tous logés à la même [...] Tous logés à la même enseigne

    Nous avons fait nos premiers pas Connu de tout petits tracas Sur le chemin de l’existence Nous ...
     par Lastours [22] [6] (18/04/18)
  •  Le dernier matin Le dernier matin

    Le jour qui s'est levé, au sortir de la nuit, Ne paraît pas plus fort, ne semble pas plus dense ...
     par Ombrefeuille [7] [6] (21/04/19)
  •  Requiem pour un cycle... Requiem pour un cycle...

    Au sommet du mont vert le vieux pin maritime Surplombe le ravin qui s’en va vers le val. Sur ...
     par Tonindulot [13] [5] (31/07/15)
  •  Le jour et toute la [...] Le jour et toute la vie

    L'instant naît du passé dès que nous en parlons : La vérité du temps, des choses achevées, D...
     par Madykissine [9] [5] (08/03/15)
  •  Scier la branche... Scier la branche...

    Trop de génocides d'animaux et d'humains ; Nous, satanés larrons ; ô, pourquoi s'émouvoir Deva...
     par Claudel [6] [5] (17/09/17)
  •  La Route du Destin La Route du Destin

    (Une route qui défile) Qui démarque son chemin Qui parfois mène à rien Qui apporte les do...
     par Catriane [10] [5] (17/02/19)
  •  Charles d'Orléans, [...] Charles d'Orléans, Prince de la Poésie

    Du fond de sa géol', Charl's en vain se désole: (1) Ecrivant lais et chants, il fait passer le t...
     par Louis Vibauver [15] [4] (17/03/15)
  •  Jusqu’à l’éternité Jusqu’à l’éternité

    Pour toi mon tendre ami j’irai chercher l’étoile que tu viens admirer tous les soirs à minuit...
     par Loupy [18] [4] (24/01/16)
  •  Mon destin, ma question [...] Mon destin, ma question !

    Je voudrais aller tout droit mais le destin me force à aller soit à gauche ou à dr...
     par Ninette1952 [8] [4] (20/05/16)
  •  Je t'aime sans point [...] Je t'aime sans point à la ligne

    Quand je te regarde Car encore je te regarde , Mais seulement une apparence Que j'anime de souve...
     par Pilar [2] [4] (27/08/16)
  •  Le parfum amoureux Le parfum amoureux

    Amour délicieux, Alors que L’homme te voit avec toute sa cécité Et réduit à merci, désarm...
     par Stella [10] [4] (27/08/16)
  •  Le cageot Le cageot

    À mi-chemin de la cage au cachot, jouant à cache-cage, pour transporter les denrées du bocage, ...
     par Pierrelamy [5] [4] (08/01/23)
  •  Histoire ancienne Histoire ancienne

    Dans l'écrin de vos coeurs ouvert aux quatre vents. J'ai tenté bien souvent de trouver un joy...
     par Gjaril [3] [3] (11/04/20)
  •  La tristesse dort sous [...] La tristesse dort sous mon lit

    La tristesse Dort sous mon lit, Mes yeux ouverts Sur la nuit, Mes sens À l'affût des bruits ....
     par Mademoiselle [3] [3] (12/08/20)
  •  Familiarité Familiarité

    (Ballade oblique) Savez-vous, si rien ne nous guide, Que les cieux sont aussi dessous, Dans c...
     par Salus [5] [3] (07/10/16)
  •  De sable De sable

    A perte de vue Du sable Blanc et fin Comme farine Sur le chemin Je trace des lignes D...
     par Machajol [7] [3] (05/10/16)
  •  Au seuil de l'incertain Au seuil de l'incertain

    Un Matin Orphelin Drape l'écrin D'un divin jardin L'e...
     par Sylvie [5] [3] (13/05/15)
  •  Au lieu-dit... Au lieu-dit...

    Il fût un temps déjà ancien, Seul, l’hélicoptère se souvient, Oublié de tous, un vieux ...
     par Fasya [5] [3] (17/11/19)
  •  Destination inconnue Destination inconnue

    Et toujours, ce train lent issu des aubes blanches Glisse sur la neige sous des lueurs pervenche U...
     par Banniange [4] [3] (13/02/16)
  •  Lamentations d'un vert [...] Lamentations d'un vert Galant

    Je n'ai dans mon regard qu'une flamme falote Eclairant sans envie des murs et des cloisons Qui vie...
     par Maninred [2] [3] (29/03/19)
  •  Sublime porte Sublime porte

    Hélas un Valentin * Occulte le trottoir Où, bouquet, en sautoir Pas de côté je feins... To...
     par CinquiemeVallee [8] [3] (14/02/21)
  •  Le destin est entre [...] Le destin est entre nos mains

    Chantons l'amour, chantons-le bien Avant la  fin de l'année deux mille vingt et un Elle ...
     par Juillet [5] [3] (31/12/21)
  •  Carlos Mouraria Carlos Mouraria

    C'était un gamin de la serra, Il s'appelait Carlos Mouraria. Pour qu'il puisse manger à sa faim,...
     par Automnale [9] [2] (20/05/09)
  •  C’est pour aujourd’hui C’est pour aujourd’hui

    Un an J’ai une dent Deux ans J’tombe par terre et Vlan ! Trois, quatre, cinq, six ans La m...
     par Ann [3] [2] (16/10/10)
  •  Prostituée au dépend [...] Prostituée au dépend de sa vie

    Racoleuse, mais amoureuse. Anodine, bonne copine, et coquine. Comme un chocolat, offerte, ...
     par Johnyvel [6] [2] (22/02/14)
  •  Avant l'heure Avant l'heure

    L’invention des hommes pour marquer le temps, Les heures s’égrènent une à une…tout le te...
     par Lefebvre [3] [2] (20/06/14)
  •  Lui dire adieu Lui dire adieu

    Dans une journée magnifique, j'ai perdu un peu de cœur Je suis devenue hystérique parce que...
     par La veuve noire [4] [2] (29/10/14)
  •  Quand se relit un Journal Quand se relit un Journal

    /taille] Aujourd’hui comme hier et demain sûrement comme avant car il n...
     par Polymnie2 [6] [2] (14/04/15)
  •  Mosaïque pour un meurtrier [...] Mosaïque pour un meurtrier

    Ne frappe pas la pierre ronde qui perd ses eaux dans le torrent. Ne frappe pas je t'en supplie le...
     par Hugo98 [4] [2] (15/12/15)
  •  Epitaphe Epitaphe

    Epitaphe __________ Il ne reste plus qu'un hiver Et quand sur mon tombeau, lueur; Une belle...
     par L_ Alb_Atroce___ [2] [2] (25/12/15)
  •  La Fidélité La Fidélité

    La Fidélité Ce qui est plus qu’une qualité C’est la fidélité… Vertu d...
     par Kim Aquilina [5] [2] (29/03/16)
  •  Révélation Révélation

    L'autre jour je me suis penchée Sur une soudaine révélation Qui tenait de la méditation. A ...
     par Aurorefloreale [4] [2] (25/06/16)
  •  Choisir son destin Choisir son destin

    Avons nous un destin ? Quel est notre libre arbitre ? Notre pouvoir de décision dépend de nous m...
     par Tomto [3] [2] (23/02/18)
  •  Toi qui m'offres ton [...] Toi qui m'offres ton bras

    Toi qui m’offres ton bras pour arpenter la sente, Bon an, mal an, malgré les heurts et la tourme...
     par Oxalys [6] [2] (03/06/18)
  •  Les fils du destin Les fils du destin

    A une sage lune, brodant un coin des cieux, J’ai avoué ma peur, ne pouvoir être mère. Elle a ...
     par Graziella [2] [2] (16/04/21)
  •  Sic mundus creatus [...] Sic mundus creatus est

    Ligne droite infinie du bâbord au tribord Temps jamais commencé ne finira non plus Limites infin...
     par Peirelosastre [2] [2] (04/07/22)
  •  Léo Léo

    Léo Dans les caves de la Butte Dansent poètes et putes Et sur la place Du Tertre Les cou...
     par Marco [2] [2] (16/05/24)
  •  La providence La providence

    Né sous une étoile de marbre aux éclats Bercés par les anges d’une pluie de lune Né s...
     par Rickways [2] [1] (01/04/04)
  •  Tu t'envoles Tu t'envoles

    Le temps a passé Tu t'envoles Vers ce monde Ce monde mystérieux Où tout vit éterne...
     par Andre dit alamo [1] [1] (25/09/09)
  •  En nuit En nuit

    Tu t'enfuis, hélas, heure d'azur ! Ton battement d'aile est une meurtrissure. Solitude.Et m...
     par Christian111 [0] [1] (28/12/09)
  •  Marie-Antoinette : [...] Marie-Antoinette : dernier jour

    Inerte Soif La vie vide Partir Loin Silence Seule Soleil noir Sang bleu Sale gueu...
     par Evemarie [2] [1] (11/06/10)
  •  Fosse vie commune Fosse vie commune

    Aux fers, ils sont nés, La communale les a tenté, Le diplôme à surmonter, La convenance les a...
     par Capella [1] [1] (15/01/11)
  •  Pourquoi aurai-je fondu Pourquoi aurai-je fondu

    Si j’avais récolté toutes ces larmes, J’aurais fait rouiller mes armes, Me serais mis à g...
     par PatrickDeschamps [3] [1] (20/04/11)
  •  Ma vie ne serait plus [...] Ma vie ne serait plus jamais pareille si…

    Si l’amour s’en allait et m’abandonnait Je me sentirais seule comme le vent mourant Sur la...
     par Isabelle [2] [1] (30/06/14)
  • 1 sur 3




    DESTIN

    "C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin."

    par Marcel Achard

    Thème précédent : VILLE

     

    Thème suivant : FLEURS


    Trier par :


    .