Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Tonindulot
Membre
Messages : 2882


Posté à 11h03 le 08 Dec 21

Que votre chevelure au teint des épis d’or
Colore ces draps fins où vous dormez encor !

Plus tôt, dans cette alcôve où vous semblez sereine
Vous fûtes, sans réserve, une lascive reine
Qui, goûtant ma caresse, y perdait son haleine.

C’était divin, Madame, en ce précieux décor !

Vos lèvres sont un puits où je bois pour la pause,
Fort utile interclasse où je défends la cause
D’un jeune Troubadour qui respecte la clause

Jouant plutôt du luth que du tapageur cor.

Vous êtes douce Mie une fleur qui s’étale,
Une douce corolle exposant son pétale
Et de la rose ici vous me semblez l’égale !

Me voilà tout en feu dans mon sensible for * !


.
.
* for: conscience Salut



Ce message a été édité - le 09-12-2021 à 07:48 par Tonindulot


Pierrelamy
Membre
Messages : 288


Posté à 11h13 le 08 Dec 21

Le découpage en strophes et la dispostion des rimes donnent de la légèreté à cet envoi.
Sûr que la destinaire appréciera.
clindoeil
Coucou Coucou Coucou


Sylvain2023
Membre
Messages : 873


Posté à 11h37 le 08 Dec 21

Oui c'est beau .

Je trouve dommage que de nos jours on ne reçoit jamais de lettres de la sorte . Les mails ou les SMS ont tout remplacé .

Quelle pitié !

Bonne journée et bravo :)


Jean-Mi
Membre
Messages : 813


Posté à 17h18 le 08 Dec 21

Salut,
Oui c’est vraiment très beau.
Toujours un savoureux plaisir que de te lire.
Mais je n’ai pas compris le mot "for" dans le dernier vers :
"Me voilà tout en feu dans mon sensible for !"

Jean-mi


Tonindulot
Membre
Messages : 2882


Posté à 17h15 le 10 Dec 21

Pierrelamy

Une forme portant un nom spécial...je le retrouverai plus tard

Salut Salut

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1