Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Kafka [19/10/16 07:44]
Très touchant. Jolie plume.
Amitié,
Kafka.


Ruben [23/11/15 17:27]
Merci Polymnie2.
Dans mes jeunes années, ma rue était un véritable théâtre de la vie. Il était traversé de personnages et de situations que l'on ne retrouve plus aujourd'hui.
Amitiés.


Ruben [23/11/15 17:19]
Merci Kero.
La nostalgie peut-être un moment de refuge où on ne cherche que le meilleur.
Amitiés.


Ruben [23/11/15 17:17]
Merci Syzygie pour le partage de ce voyage dans le temps et ces bateaux de papier qui emportaient tous nos rêves.
Amitiés.


Ruben [23/11/15 17:14]
Merci Muse de partager ces instants de la mémoire et ces quelques perles incrustées au fond de nous...
Ah! Cette odeur de café torréfié... J'ai aimé ces instants... Ils sont trop rares de nos jours.
Amitiés.


Polymnie2 [18/11/15 15:54]
Dans ma rue valsent comme les feuilles tourbillonnent mes souvenirs s'accrochant aux branches d'un super tronc aiguisés au fil et au gré des saisons, plus vivants que l'oiseau tremblant sur sa branche.

Merci Ruben pour ce défilé somptueux dans la rue!
Amitiés, v.Polymnie2, ce 18 novembre 2015.


Kero [18/11/15 02:13]
Comme une carte-postale.
Ça me donne du bien de te lire et dans le même temps du mal.
C'est ça la nostalgie.
Merci pour cette si jolie promenade dans ta rue


Ancienmembre [17/11/15 19:17]
j'ai bien vu passer un bateau en papier
La faute à Voltaire je l'ai déplié

Et ma lecture je n'ai point regretté !
Amitié.


Muse [17/11/15 18:40]
Je la vois ta rue, je ressens toutes ces
sensations que tu décris si bien...

Moi aussi, j'aime l'ambiance des villes, flâner dans les rues...L'odeur du café torréfié...

C'est très joliment écris, merci pour ce bon moment!

Amicalement,
Muse