Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Laugierandre
Membre
Messages : 1422


Posté à 11h35 le 19 Sep 20




J’aurais voulu saisir chaque rai de lumière,
Pour fixer le décor des émois de mon cœur,
Vivre la poésie dès l’aurore en lisière
Des couleurs de l’été, et sa douce tiédeur.

Garder tous les parfums embaumant la clairière,
Et cette agreste humeur, regard contemplateur
Aux oiseaux puis aux fleurs, image hospitalière,
A la faveur des chants d’un hallier colporteur.

L’hirondelle des toits frôlant les vieux murets,
Aux matins de printemps survole les guérets,
Et gazouille au ciel bleu, chorégraphie légère.

Le frêle liseron s’éparpille aux fourrés
En brodant sa corolle à la vie bocagère ;
Que j’aime musarder, mes sens énamourés !

ANDRÉ


Kerdrel
Membre
Messages : 602


Posté à 16h03 le 19 Sep 20

"J’aurais voulu saisir..."
je pense que tu l'as fait
et de fort belle manière
comme à chaque fois
Bravo !

agréable journée

Salut


Laugierandre
Membre
Messages : 1422


Posté à 19h34 le 19 Sep 20


Bonsoir KERDREL,

C'est du vécu. Le fait de composer en "situation" offre une incroyable inspiration de réalisme qu'il est quasiment impossible de récréer par la suite, dans une écriture différée. J'avais le décor sous les yeux, ajouté à cela, la sérénité des vacances avec un esprit totalement libre et disponible à tout moment. C'est de la poésie-documentaire. Et c'est vrai qu'avec le recul, à présent, ces images me trottent toujours dans la tête, comme une carte postale que j'ai eu la chance de vivre grandeur "nature".

MERCI pour tes fidèles lectures ainsi que pour ta considération.

Excellente fin de soirée.

ANDRÉ

Salut Salut Salut


Tonindulot
Membre
Messages : 2373


Posté à 18h57 le 22 Sep 20

Ici les hirondelles telles des canadairs plongent sur la piscine et font le plein d'eau pour soigner leur soif...

Très belles images et mots associés...

Coucou Coucou


Laugierandre
Membre
Messages : 1422


Posté à 19h19 le 23 Sep 20


Bonsoir Cher TONIN,

Le lien entre l’observation et la connaissance est profond. Tu as cette chance de pouvoir observer le rythme des saisons, la lente transformation des paysages et regarder vivre les oiseaux. Tu "vis" la Nature en tant que témoin direct.

Dès que j'en ai l'occasion, je m'évade... mais c'est du temporaire. Alors, quand l'opportunité se présente, je fuis la ville, le bruit, le stress, la pollution. Retranscrire cela par le biais de la poésie me permet de "prolonger" toutes ces images et la beauté des paysages que j'ai pu découvrir. Ce n'est qu'un petit bonheur, mais combien il m'est important.

MERCI de tes très fidèles lectures et impressions partagées.

Excellente soirée.

ANDRÉ

Salut Salut Salut



Ce message a été édité - le 23-09-2020 à 19:20 par Laugierandre

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1

Discussion en direct :
Connectez vous pour participer.


Derniers posts :
  • Ottomar dans Identification[...]
  • Machajol dans Il est là ...[...]
  • Jim dans Les Parisiennes[...]
  • Graziella dans Mater[...]
  • Arcane dans La belle voltig[...]
  • Oxalys dans Ô mon amour[...]
  • Saintes dans Ô mon amour[...]
  • Laugierandre dans Bébé Cadum[...]
  • Yolanta dans RECUEIL COLLECT[...]
  • Kerdrel dans La belle voltig[...]