Page : 1

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Tonindulot
Membre
Messages : 2882


Posté à 08h25 le 09 Dec 21

Je vous aimais en moi, mais sans rien vous en dire,
En pensant que j’irais dans ma tombe en silence.
L’Amour, pour être fort, doit être sans violence,
Il doit être bien tu pour ne jamais médire !

Un ange, hélas, est mort en venant me prédire
Que le septième ciel qui cache l’insolence
N’est autre qu’un doux rêve où parfois l’indolence
Pousse l’être éconduit à vivre sans maudire.

Vous voir m’est un bonheur, sans plus vous caresser
Vous tenir dans mes bras pour tout vous confesser.
Plus tard, oui tout là-haut, j’aurai plus de courage !

Faut-il toujours ainsi, de sotte retenue,
Taire un fort sentiment réputé pour sa rage ?
Demeurez sans ciller de paix entretenue !


Jim
Membre
Messages : 2187


Posté à 14h52 le 09 Dec 21

C'est beau, quand éthique et esthétique, et du fait et du dire, vont main dans la main. Coucou


Tonindulot
Membre
Messages : 2882


Posté à 17h03 le 18 Dec 21

merci Jim


Jean-Mi
Membre
Messages : 813


Posté à 20h00 le 19 Dec 21

Non seulement c’est beau, c’est… splendide.
J’aime particulièrement ce vers :
«Je vous aimais en moi, mais sans rien vous en dire»


Sylvain2023
Membre
Messages : 873


Posté à 20h44 le 19 Dec 21

j'ai bien aimé aussi mais ...peut-être que je lis mal mais ce vers là ----> " L’Amour, pour être fort, doit être sans violence" je n'arrive pas à le lire à la même cadence que les autres . C'est moi ou c'est le vers ?



Ce message a été édité - le 19-12-2021 à 20:45 par Sylvain2023


Tonindulot
Membre
Messages : 2882


Posté à 16h49 le 08 Jan 22

merci Jean-Mi de choisir un vers très parlant
Salut

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1