Page : 1-2-...-4-5

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Auteurs Messages

Kerdrel
Membre
Messages : 382


Posté à 19h05 le 14 Jun 20

j'ai envie de créer un topic pour les fans de Sardinosaures, animaux qui n'existent pas sauf dans le contexte d'un poème:

L'ombilicorne

______________ஜ۩۞۩ஜ____________

Dans la soute de l'arche un étrange manège
A vu se copuler tout un tas d'animaux
Des trucs tordus, scabreux, par de sacrés zozos
Pendant quarante jours, confinés, pris au piège.

Sous l’œil du créateur, fâché du sacrilège
Commis en vase clos par d'affreux zigoteaux
Nous eûmes droit à moult incongrus Oulipos
Tirant les vers du nez trop souvent par le siège.

C'est alors qu'arriva, l'ombilicorne en vrai
Dont les parents peu fiers ne surent s'il vivrait,
D'aucun ne fit sauter un seul bouchon de liège.

Noé entre deux eaux, toujours très éméché
A pris très mal la chose et sitôt d'afficher:
"Jeté par dessus bord, ver unicorne beige."

2020 ©



Ce message a été édité - le 14-06-2020 à 19:06 par Kerdrel



Ce message a été édité - le 15-06-2020 à 12:45 par Kerdrel


Kerdrel
Membre
Messages : 382


Posté à 19h10 le 14 Jun 20


L'Hippopotamanoir

______________ஜ۩۞۩ஜ____________

Sur les rives du Nil, qui barbotait dans l'onde
L'archétype vivant de la fécondité
Divine Taouret* à force d'allaiter
Eut les seins avachis, sur sa taille bien ronde.

En ce jour malheureux, voici qu'un sort s'acharne
La rivière est à sec, l'herbage dévasté
Il faut se Darwiner*, en clair on doit muter
Pour ne pas devenir une vieille carne.

Weight Watchers imposa ses régimes forcés
Manger donc des fourmis vous-vous régalerez
Plutôt que de brouter, on n'y perd pas au change.

Les insectes seraient si fort protéinés
Qu'ils allongent le pif, pour becter ça m'arrange
C'est génétiquement un joli pied de nez.

juin 2020 ©

* Taouret, Ta-Ourt "la grande" déesse hippopotame
* clin d’œil aux thèses évolutionnistes
"se darwiner" néologisme


Lau
Membre
Messages : 338


Posté à 19h28 le 14 Jun 20


Excellente initiative ! Je participe, enthousiaste :


Des cons, finement


Au bar des bleus lotus trinquaient un langoustâne,
Une ablettorignal et bien sûr le tanchat ;
Des confins, revenaient si fiers de leur achat :
Un adéquat masque autorisant leur gitane.

- Ah le covid-19 ! Quel foutoir et quel drame !
Enquilla le premier éclusant son jaja ;
- Descendre des canons tout seul ! Remets-nous ça !
Dit l’orignalablette à, du troquet, la dame.

Le chatanche écoutait, bientôt presque à l’envers,
-Depuis trois mois, à la diète, était, comme aux fers,
La sinécure n’avait cours chez la tanchatte-.

Les trois compères disparurent au jour—nuit,
S’élevant sur un rêve, un Tupolèfrégate
Les baladant à bord d’un nuage cru-cuit.


Oxalys
Modérateur
Messages : 2353


Posté à 23h07 le 14 Jun 20

L'idée est excellente. Je participerai avec plaisir.
Une seule question avant de commencer : le sonnet "comme il faut" est-il obligatoire ou bien peut-on gamberger large comme l'inventeur Roubaud ?


Kerdrel
Membre
Messages : 382


Posté à 10h12 le 15 Jun 20

Classique ou néoclassique on sait que les oulipiens adorent les contraintes mais le but et de fait un maximum d'émules
merci à Lau pour sa contribution toujours d'un très haut niveau Coucou

à vos plumes ! les Coalamas


Kerdrel
Membre
Messages : 382


Posté à 10h16 le 15 Jun 20

Le Castaureau

______________ஜ۩۞۩ஜ____________

Le taureau de la corrida
Ne voulant pas mourir sur scène
Cherche à ce qu'on l'émascula
Pour ne pas finir dans l'arène.

L'ami castor passant par là
Devait faire ce geste obscène
De la castrer couci-couça
Mais sans mesure d’hygiène.

Avec les dents et d'un coup sec
Testicules le tout avec
Aucun cadeau pour matamore.

Mais quelle honte, alors l'échec
Il lui resta ses deux oreilles
Deux trophées qui firent merveilles.

juin 2020 ©


Oxalys
Modérateur
Messages : 2353


Posté à 11h18 le 15 Jun 20

High high Sir !
Superbe idée pour dé-con-finer les neurones menacés d'asphyxie par les masques.

Ci-après, reédition d’un scoop spécial haute-couture paru récemment dans la partie site.



La girafennec

C’est le top model de la faune africaine !
Sa sveltesse élancée domine la scène.
Elle se meut d’une allure déhanchée
Sur d’interminables jambes fuselées.
Coiffée d’une toque de renard des sables
Flanquée d’oreilles de taille respectable,
Elle vous charme par l’éclat d’un regard
Frangé de cils épais soulignés de fard,
Puis baisse le col de sa pelisse en fourrure,
Dévoilant un cou frappant de démesure.
En matière de stars du mannequinat,
Cette girafennec fait nec plus ultra !




Lau
Membre
Messages : 338


Posté à 11h53 le 15 Jun 20



Je redis l'admiration que j'ai pour ces hendécas maîtrisés qui conviennent parfaitement à la sensualité de la belle bêêêêête...
Et la joue facile en postant ici -déjà postée sur le site- une autre hybridation issue de girafe...


Disproportions

Emmanché d’un long cou, ces ailes de géant
Traînent à son genou, caressent son séant ;
De toute la savane et des ciels les plus vastes
Il est mégalomane et roi de tous les fastes.

Procellariiforme, aussi camélopard,
Hérita du hors-norme et l’étrange hasard
Fit qu’il pondait des œufs, de gigantesques sphères,
Dix fois ceux des émeus, dans d’immenses calvaires.

Le plus grand des airbus était un mouchaillon,
On aurait dit dix bus à côté d’un grillon ;
Elle, seule, son aile avait une envergure,
Enorme dans laquelle on mît l’architecture
Des palais des cités – Le Caire intramuros !-
Tsars des immensités : le girafalbatros.







Ce message a été édité - le 15-06-2020 à 12:03 par Lau


Jean-Mi
Membre
Messages : 297


Posté à 12h02 le 15 Jun 20

Bonjour à tous.

C’est excellent ! Mais comment faites-vous pour écrire si vite.

Kerdrel,
Excellente initiative.

Lau
« ces ailes de géant » ou « ses » ?
Belle référence à Baudelaire : « Ses ailes de géant l’empêchent de marcher »

Merci à vous pour ces délicieuses lectures.
Jean-Mi




Ce message a été édité - le 15-06-2020 à 12:13 par Jean-Mi


Lau
Membre
Messages : 338


Posté à 12h07 le 15 Jun 20



Bien vu la réf Jean-Mi ; le démonstratif ne me choque pas (je présente l'animal), mais le possessif conviendrait également. ... Gracias


Kerdrel
Membre
Messages : 382


Posté à 21h03 le 15 Jun 20

c'est un début encourageant...
sursum corda!

Okapiranha

______________ஜ۩۞۩ஜ____________

C'est un des animaux que l'on appelle hybride
A moitié okapi de l'autre piranha
Dès sa naissance, mère, on sait le renia
Impossible à mener un poisson par la bride.

Même si l'équidé dans l'élément liquide
Dès le premier plongeon aussitôt se noiera
De peur d'être mordu, nul secours ne viendra
Tant ses crocs acérés hantent la Propontide*.

Des temples engloutis vidés de leurs naos
Pas d'autre spécimen, même en chair et en os
On n'a rien retrouvé aux harnais de l'aurige.

Pas plus un pyjama, cul zébré Hugo Boss ;
En se mordant la queue au large de Lesbos
Seulement des sabots, les restes d'un quadrige.

juin 2020 ©
*(Antiquité) Ancien nom de la mer de Marmara.
(lol c'est chez moi)


Oxalys
Modérateur
Messages : 2353


Posté à 11h29 le 16 Jun 20

Only for happy few ?
Wish it could be for happy more too !

Souhaitons qu'avec une chansonnette entraînante façon Trenet cela ne va pas traîner trop longtemps.



C’est une volière extraordinaire

C’est une volière extraordinaire
Où zinzinulent des tauperroquets
Qui creusent des galeries sous la terre
Et font leurs nids dans les palétuviers.

Un couple de graciles perruchèvres
Volète, plumes et cornes au vent,
Pis gorgés de lait et sourire aux lèvres,
Jacassant leur bonheur à tout venant.

Sur les hauteurs vivent des chamoineaux.
Ces grimpeurs ne connaissent pas la trouille.
On dirait des piafs dans leurs bruns manteaux
Jouant aux alpinistes qui gazouillent.

Haro ! Entendez-vous cette sonnette
Dont le timbre résonne au firmament ?
C’est l’alerte de la crotalouette
Pour signaler l’approche d’un serpent.

Tous à vos œufs ! Toi-aussi, l’autruchouette,
Protège le berceau de tes petits.
Ne cours pas de partout à l’aveuglette,
Aie la sagesse de l’oiseau de nuit.

L’ennemi parti, le ciel s’ensoleille,
A nouveau turluttent les lapinsons.
Ils pourront dormir sur leurs deux oreilles…
Et moi, je peux terminer ma chanson !







Kerdrel
Membre
Messages : 382


Posté à 15h14 le 16 Jun 20

Excellent !!!

Coucou Coucou Coucou

Coucou Mdr Sourire

« we happy few, we band of brothers » Shapespeare
traduction : Les quelques heureux privilégiés...


Kerdrel
Membre
Messages : 382


Posté à 18h04 le 17 Jun 20

La libelluciole


______________ஜ۩۞۩ஜ____________


Elle sort rarement la nuit
Malgré qu'elle en ait très envie
implorant le dieu rapanui
Afin qu'il lui change sa vie.

La luciole, alter-ego
A la lumière a son vélo
Avoir un phare a sa corie*.

Serait-ce demander de trop
Pour épater la galerie
De se pinter dans un bistrot
Une véritable tuerie.

Malheureusement elle oublie
Pas de permis, que c'est ballot
A cause de sa myopie.

Le mercredi 17 juin 2020 ©

Sonnet alterné

* Rapanui constitue l'ethnie polynésienne vivant dans l'Île de Pâques

* Corie, Chez les hémiptères partie dure de l’élytre




Ce message a été édité - le 17-06-2020 à 18:05 par Kerdrel


Tonindulot
Membre
Messages : 2236


Posté à 18h07 le 17 Jun 20

Noé entre deux zoos était toujours éméché...

Super cet envoi
Coucou

Vous devez être connecté ou demander l'accès au forum pour répondre à ce message.

Page : 1-2-...-4-5